•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les travailleurs de première ligne peuvent maintenant se faire vacciner à l'Î.-P.-É.

La médecin hygiéniste en chef de l'Île-du-Prince-Édouard, Heather Morrison, en conférence de presse.

La médecin hygiéniste en chef de l'Île-du-Prince-Édouard désire que 80% des insulaires âgés de plus de 16 ans soient vaccinés avant le 20 juin.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les travailleurs de première ligne âgés de 16 à 59 ans sont désormais admissibles à la prise de rendez-vous pour recevoir un vaccin contre la COVID-19, a annoncé jeudi la médecin hygiéniste en chef de l'Île-du-Prince-Édouard, la Dre Heather Morrison.

Cette catégorie comprend notamment les professeurs, le personnel scolaire, les chauffeurs d'autobus, les éducateurs de la petite enfance et les employés de commerces essentiels tels que les épiceries.

Alors que la prise de rendez-vous des insulaires âgés de 50 à 54 ans se poursuit, la santé publique a annoncé que les personnes âgées de 40 à 49 ans pourraient, à leur tour, prendre rendez-vous pour la vaccination dès la semaine prochaine.

La province a également annoncé que le nombre de doses du vaccin de Pfizer attendues pour les deux prochains mois de juin doublerait. Ainsi, la santé publique s'attend maintenant à recevoir 47 430 doses pour les mois de mai et de juin, une bonne nouvelle, selon la Dre Morrison.

En date du 21 avril, 27,4 % des insulaires âgés de 16 ans et plus avaient reçu une première dose de vaccin, et 7,3 % de la population avait reçu deux doses.

La santé publique maintient son objectif d'avoir vacciné 80 % des résidents de l'Île âgés de plus de 16 ans avant le 20 juin.

Une nouvelle infection

Un nouveau cas de COVID-19 a aussi été recensé à l'Île-du-Prince-Édouard. Il s'agit d'une personne ayant voyagé à l'extérieur du Canada Atlantique. Cet individu est actuellement en isolement.

D'ailleurs, la santé publique de la province a émis un avis d'exposition concernant un vol en lien avec ce cas. Selon la Dre Morrison, tous les passagers du vol d'Air Canada 8302 en provenance de Montréal à direction de Charlottetown le 17 avril dernier doivent surveiller l'apparition de symptômes.

La Dre Morrison a d'ailleurs profité de cette mise à jour hebdomadaire pour rappeler aux insulaires de ne pas voyager à l'extérieur de l'Île-du-Prince-Édouard à moins de raisons essentielles. La Dre Morrison a souligné l'évolution rapide de la troisième vague dans l'ensemble du pays.

Les statistiques au Canada vont dans la mauvaise direction. On n’a pas encore vu le pire de cette 3e vague.

Une citation de :Dre Heather Morrison

Au total, on dénombre 12 cas actifs à l'Île-du-Prince-Édouard et 175 cas ont été recensés depuis le début de la pandémie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !