•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Bas-Saint-Laurent compte 27 cas supplémentaires de COVID-19

Une femme prélève une dose de vaccin contre la COVID-19 à l'aide d'une seringue.

La campagne de vaccination se poursuit à Rimouski. (archives)

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Le Bas-Saint-Laurent compte 27 cas supplémentaires de COVID-19, pour un total de 2650 depuis le début de la pandémie. La région enregistre aussi deux nouvelles hospitalisations pour des symptômes de coronavirus, dont un patient provenant de la région de Lévis.

Au total, huit personnes sont hospitalisées en lien avec la COVID-19 à l'hôpital de Rimouski, dont trois aux soins intensifs.

La personne de Lévis hospitalisée aux soins intensifs à Rimouski n'est pas comptée dans le total du nombre de cas de COVID-19 présents sur le territoire du Bas-Saint-Laurent puisque cette comptabilisation se fait par code postal.

Mercredi, la région enregistrait 26 nouveaux cas.

Le nombre de cas actifs s'établit désormais à 254, selon le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent.

Cas par MRC :

  • Kamouraska : 431 cas (+10)
  • Rivière-du-Loup : 818 cas (+15)
  • Témiscouata : 200 cas
  • Les Basques : 72 cas (-1)
  • Rimouski-Neigette : 664 cas (+4)
  • La Mitis : 148 cas
  • La Matanie : 232 cas
  • La Matapédia : 63 cas (-1)
  • Indéterminés : 22 cas

Le CISSS indique que 1423 tests de dépistage ont été réalisés mercredi.

Le taux de vaccination atteint désormais 32,7 % au Bas-Saint-Laurent, alors que la moyenne québécoise se situe à 30,1 %.

Le CISSS indique que quelques-unes des 1400 doses de vaccin de AstraZeneca qui étaient disponibles dans la région doivent encore être administrées lors de rendez-vous.

Toutes les doses allouées aux cliniques sans rendez-vous ont trouvé preneur mercredi.

Le ministre Dubé en conférence de presse.

Le ministre Dubé dit avoir été agréablement surpris par la popularité de la vaccination sans rendez-vous pour les Québécois âgés de 55 ans et plus. (archives)

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, annonce jeudi l'élargissement de la vaccination à certaines personnes atteintes de maladies chroniques, aux personnes handicapées, aux personnes autistes et à d'autres groupes jugés plus vulnérables.

Les personnes souffrant de maladies chroniques respiratoires, de diabète ou d'obésité, par exemple, pourront se faire vacciner, mais plusieurs autres maladies chroniques figurent sur une liste détaillée conçue par le gouvernement.

À l'échelle provinciale, le Québec recense 1248 nouveaux cas et 7 décès de plus.

La vigilance dans la surveillance de la propagation du virus monte d'un cran dans la province après la découverte d'un premier cas associé au variant indien en Mauricie-Centre-du-Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !