•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Confinement d'un mois à Halifax après la découverte de 38 nouveaux cas

Iain Rankin en conférence de presse.

Iain Rankin, premier ministre de la Nouvelle-Écosse, lors du point de presse sur la COVID-19 du 22 avril 2021 à Halifax

Photo : Len Wagg / Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

Radio-Canada

Après la découverte de 38 nouveaux cas de COVID-19, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse annonce quatre semaines de restrictions et de fermetures dans la grande région d’Halifax et certaines localités environnantes.


Les restrictions en vigueur dès vendredi

Les mesures annoncées seront en vigueur dès 8 h le 23 avril jusqu’au 20 mai dans toute la municipalité régionale d’Halifax ainsi que dans les collectivités suivantes : Ecum Secum, Elmsdale, Enfield, Hubbards, Lantz, Milford, South Uniacke et Trafalgar.

À compter de vendredi matin, les rassemblements sont limités à 5 personnes, à l'intérieur comme à l'extérieur.

Le service aux tables dans les restaurants est suspendu. Les commerces de détail et centres commerciaux ne peuvent fonctionner qu’à 25 % de leur capacité habituelle.

Les salons de coiffure, d'esthétique et de barbier seront fermés.

Les gymnases, salles de sport, arénas et studios de yoga seront fermés.

Les visites dans les centres de soins de longue durée sont suspendues, à l’exception de celles des aides-soignants désignés.

La province demande aux Néo-Écossais de ne pas entrer ni sortir de la municipalité régionale d'Halifax et des autres collectivités confinées, à moins que ce ne soit pour des motifs essentiels.


Certaines écoles fermées

Plusieurs écoles seront par ailleurs fermées aux élèves pour au moins deux semaines, pendant lesquelles l’enseignement se fera en ligne.

L’École secondaire Mosaïque, l’École du Carrefour et l’École Bois-Joli, tous des établissements francophones du Conseil scolaire acadien provincial (CSAP), font partie de celles qui seront fermées dès vendredi, ainsi que les établissements anglophones Auburn Drive, Dartmouth High et Cole Harbour District High.

La plupart des autres écoles, dans les régions confinées et ailleurs, continueront d'accueillir les élèves, sauf avis contraire.

Cependant, le port du masque par tous les élèves de la Nouvelle-Écosse devient obligatoire dès la semaine prochaine, vient d'annoncer la province.

Les garderies restent ouvertes.


38 nouveaux cas signalés jeudi

Après avoir signalé mercredi 25 nouveaux cas de COVID-19, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a annoncé jeudi que 38 autres personnes venaient de contracter la maladie pulmonaire causée par le coronavirus.

Le nombre de cas actifs de COVID-19 connu des responsables de la santé publique a bondi, passant de 79 à 111. La province a aussi confirmé jeudi le rétablissement de 6 personnes que l’on savait atteintes.

Trois individus atteints de COVID-19 étaient hospitalisés jeudi en Nouvelle-Écosse, le même nombre que la veille.

Robert Strang répond à une question d'une journaliste, que l'on voit de dos.

Le Dr Robert Strang, le médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, lors du point de presse sur la COVID-19 tenu le 22 avril 2021 à Halifax.

Photo : Len Wagg / Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

La majorité des nouveaux cas de jeudi, soit 33 d’entre eux, ont été dépistés dans la zone centrale de la province, où se trouve Halifax. Trois autres ont été décelés dans l'est de la province. Un nouveau cas dans la région au nord et un dernier dans la zone ouest s'ajoutent.

Dix des nouvelles infections font l'objet d'une enquête de la santé publique pour en déterminer l'origine.

Sept sont associées à des voyages hors du Canada et deux à un déplacement dans une province hors de la région atlantique.

Enfin, 19 résultats positifs à un test de dépistage ont été obtenus par des personnes ayant eu des contacts étroits avec des cas déjà signalés.

La province encourage les personnes asymptomatiques à passer un test de dépistage de la COVID-19.

Le nombre de tests de dépistage effectués dans la province a plus que doublé en deux jours : 5879 ont été analysés, mercredi, ce qui est près de 1300 tests de plus que la journée précédente, et au moins 3000 tests quotidiens de plus qu'en début de semaine.


Plus de 16 000 nouvelles personnes vaccinées en un jour

Le rythme de la campagne de vaccination en Nouvelle-Écosse s’est accéléré mercredi, alors que 16 511 autres personnes ont été vaccinées, un nouveau record quotidien.

Il s’agissait d’une première dose pour presque tous ces gens, sauf 788 d'entre eux, pour qui c’était la deuxième dose.

Selon le ministère de la Santé, au moins 247 312 Néo-Écossais avaient été vaccinés en date du 21 avril, et au moins 34 144 personnes avaient reçu deux doses.

En conférence de presse, jeudi, le Dr Robert Strang, médecin hygiéniste en chef, a indiqué que la Nouvelle-Écosse n’était pas prête à abaisser l’âge d’admissibilité au vaccin d’AstraZeneca, comme d’autres provinces l’ont fait.

Une infirmière prépare une dose de vaccin.

La Nouvelle-Écosse refuse d'abaisser l'âge pour recevoir le vaccin d'AstraZeneca contre la COVID-19.

Photo : Reuters / Alessandro Garofalo

Le vaccin d'AstraZeneca est actuellement proposé aux 55 à 64 ans, mais depuis mardi dernier, les Néo-Écossais de 60 ans et plus peuvent s'inscrire pour recevoir les vaccins de Pfizer ou de Moderna, ce qui inciterait les gens de ce groupe d'âge à éviter celui d'AstraZeneca.

La province a pourtant ces vaccins d'AstraZeneca en sa possession, et ils sont entreposés en sécurité, selon le Dr Strang.

Le médecin hygiéniste en chef a mentionné jeudi qu'un vaccin devrait être offert aux personnes dans la quarantaine dans deux à trois semaines.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.