•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un appel pour prioriser la vaccination des femmes enceintes à l'Î.-P.-É.

Une femme enceinte tient son ventre.

L'Île-du-Prince-Édouard recommande encore aux femmes enceintes de consulter leur médecin pour déterminer si elles veulent se faire vacciner.

Photo : iStock

Radio-Canada

Une femme enceinte à l’Île-du-Prince-Édouard espère pouvoir obtenir son vaccin contre la COVID-19 plus tôt que tard, mais la province ne priorise pas encore la vaccination de cette tranche de la population.

Alexandra Taylor en est à sa 29e semaine de grossesse. Elle a l’intention de se faire vacciner dès que possible.

Franchement, je le prendrais n'importe où. Je me ferais vacciner sur la plage. Je me ferais vacciner dans un hôpital, évidemment masquée, dans mon jardin, n'importe où, affirme Mme Taylor.

Alexandra Taylor portant des lunettes de vue.

Alexandra Taylor espère que sa province priorisera la vaccination des femmes enceintes.

Photo : Tony Davis

Elle est préoccupée par la situation de nombreuses femmes enceintes en Ontario qui ont contracté le virus.

Des médecins de la région de Toronto ont d’ailleurs affirmé que les femmes enceintes sont davantage affectées par la COVID-19 et qu’elles ont plus de risques d’être hospitalisées aux soins intensifs.

La Société des obstétriciens et gynécologues du Canada a aussi demandé à toutes les provinces d’accorder la priorité à la vaccination des femmes enceintes.

Alors que toutes les femmes enceintes sont maintenant admissibles à recevoir le vaccin au Nouveau-Brunswick, ce n’est toujours pas le cas à l’Île-du-Prince-Édouard.

Dans un courriel, des représentants du gouvernement ont plutôt indiqué que les femmes enceintes et celles qui allaitent peuvent contacter leur médecin pour les aider à prendre une décision en pesant les risques et les avantages de la situation, afin qu'elles puissent en arriver à une décision personnelle bien informée.

Mme Taylor espère quant à elle que sa province ajoute les femmes enceintes à la liste des personnes pouvant être vaccinées.

Selon elle, la vaccination est beaucoup moins risquée que la COVID-19.

Avant d'avoir mon premier enfant, j'ai perdu plusieurs grossesses. Je sais ce que c'est que de faire une fausse couche même si vous avez tout essayé pour rester enceinte

Une citation de :Alexandra Taylor

Par conséquent, je ne suis pas de celles qui traversent leur grossesse sans précautions. Les grossesses sont assez effrayantes pour moi. Cela dit, je n'ai pas l'impression de prendre un risque en me faisant vacciner pendant ma grossesse. J'ai vraiment l'impression d'avoir une couche supplémentaire de protection, ajoute-t-elle.

Mme Taylor a quitté Montréal pour s'installer à l'Île-du-Prince-Édouard il y a quelques années. La majorité de ses amis et de sa famille y sont toujours et certains d'entre eux ont été infectés par la COVID-19.

Ils ont connu une pandémie très différente de celle que nous connaissons ici. Je connais donc la réalité de ce que cela peut être. Et même si nous sommes en sécurité pour le moment, il suffit de peu pour que ça change.

Avec les informations de Tony Davis, CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !