•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'envoi de personnel médical en Ontario critiqué

Andrew Furey devant les drapeaux de Terre-Neuve-et-Labrador et du Canada.

Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Andrew Furey, a déclaré que sa province enverrait des travailleurs de la santé de première ligne, dont son épouse qui est médecin.

Photo : La Presse canadienne / Paul Daly

Radio-Canada

Alors que Terre-Neuve-et-Labrador a confirmé l'envoi de professionnels de la santé en Ontario dans le but de lutter contre la troisième vague de COVID-19 qui y déferle, la disponibilité des ressources au sein même de la province atlantique est remise en question puisqu'un homme du Labrador a dû attendre 36 heures pour une ambulance aérienne.

En 2017, Cliff Russel choisit de quitter Port Williams, un village côtier dans l'est du Labrador pour s'établir à Port Hope Simpson, un village plus à l'ouest et plus populeux, dans l'espoir de disposer d’un meilleur accès aux services de santé pour ses parents.

Cliff Russel et sa conjointe Mallory Halligan assis devant la caméra.

Cliff Russel et sa conjointe Mallory Halligan déplorent le manque de ressources médicales dans certaines régions du Labrador.

Photo : Radio-Canada

Or, trois ans plus tard, le père de Cliff, Award Russel, se retrouve dans la situation que redoutait son fils

L'homme de 73 ans souffre de problèmes rénaux, d'insuffisance cardiaque et de diabète.

Lorsqu'il se rend à la clinique le matin du 9 avril, une infirmière demande une ambulance aérienne.

L'hôpital le plus près étant plein, ce n'est qu'en soirée qu'on informe la famille que l'équipage de l’ambulance aérienne ne viendra pas ce jour-là, puisque leur temps de vol est écoulé.

Award Russell a donc dû patienter plus de 30 heures sur une civière dans une clinique pour finalement être transporté à Saint-Jean le lendemain soir.

Ce n'est pas la première fois que Cliff Russel et sa famille sont confrontés à un manque de disponibilité des ambulances aériennes.

Un oncle et une tante sont décédés après avoir été soignés dans une clinique, en attendant un transport aérien vers un hôpital.

Si vous êtes malades sur la côte, ils se fichent de vous,

Une citation de :Cliff Russel

L'envoi de ressources en Ontario ne passe pas

Le premier ministre Andrew Furey vient d'annoncer qu'il enverra des travailleurs de la santé pour répondre à l’appel à l’aide de l’Ontario.

Cette décision est critiquée par la communauté et l'opposition, qui réclament d'abord de meilleurs soins pour les résidents du Labrador.

Mais selon le premier ministre Furey, ce raisonnement est une fausse équivalence.

Le ministre de la Santé, John Haggie, continue d’assurer que l'aide envoyée en Ontario n’affectera pas les services offerts dans la province, mais le syndicat des infirmières de Terre-Neuve-et-Labrador et les députés de la région mettent en doute cette affirmation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !