•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jagmeet Singh reçoit le vaccin d'AstraZeneca

Tous les autres chefs des partis fédéraux ont l'intention de se faire vacciner dans les plus brefs délais.

Un gros plan sur le visage d'un homme qui porte la barbe longue et un turban.

Le chef du Nouveau Parti démocratique Jagmeet Singh

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

La Presse canadienne

Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) avait pris rendez-vous dans une clinique de médecine familiale à Ottawa pour recevoir sa première dose du vaccin d'AstraZeneca, mercredi, en fin de journée.

En conférence de presse, plus tôt en journée, M. Singh a soutenu qu'il voulait montrer l'exemple.

Je veux montrer aux gens que c'est sécuritaire et que c'est important d'être vacciné [...] Donc, j'encourage tous les gens, dans n'importe quelle région, si vous êtes éligible [...], de prendre n'importe quel vaccin qui est disponible à ce moment-ci, à Ottawa, a-t-il soutenu.

Et pourquoi ce vaccin-là en particulier? AstraZeneca est disponible, donc je vais le prendre, a-t-il dit.

L'Ontario offre depuis mardi matin ce vaccin aux personnes de 40 ans et plus. Tous les chefs fédéraux font partie de ce groupe et ont l'intention de se faire vacciner dans les plus brefs délais.

Mardi, le chef conservateur Erin O'Toole disait avoir déjà son rendez-vous pour cette fin de semaine dans une pharmacie d'Ottawa. Il recevra également une première dose de l'AstraZeneca. Le premier ministre Justin Trudeau était en processus d'arranger un rendez-vous dans l'espoir d'avoir ce vaccin également.

La cheffe du Parti vert du Canada, Annamie Paul, espère faire de même, mais à Toronto, où elle vit.

Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, ne se fera pas vacciner en Ontario, mais au Québec, bien entendu. Le vaccin d'AstraZeneca est disponible aux adultes de 45 ans et plus de la province depuis mercredi matin. Il n'a pas encore de date fixée pour sa vaccination, a indiqué son bureau.

« Il prendra le vaccin qui lui sera offert », a indiqué l'attachée de presse Joanie Riopel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !