•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet « Bâtir LeBreton » se concrétise

Une maquette d'une rue piétonnière avec, une voie cyclable au dessus.

La Commission de la capitale nationale a adopté, jeudi, la version finale du plan directeur conceptuel du projet Bâtir LeBreton.

Photo : Commission de la capitale nationale

Le développement des plaines LeBreton commence peu à peu à voir le jour. Le conseil d’administration de la Commission de la capitale nationale (CCN) a adopté, jeudi, la version finale du plan directeur conceptuel du projet « Bâtir LeBreton ».

Après moult rebondissements, dont le dernier en date se nomme COVID-19, la CCN a révélé le nom des firmes retenues pour l’appel de propositions pour le développement du terrain situé entre la station du train léger Pimisi et la future bibliothèque d’Ottawa.

Des cinq propositions soumises, trois seront invitées à la deuxième étape du processus :

  • Dream Lebreton, une division de Dream Asset Management Corporation, qui collabore notamment au projet Zibi;
  • One Planet Living Lebreton, un partenariat formé notamment par le développeur Windmill;
  • Team Central, un consortium dirigé par Trinity Development Group, qui gère notamment les espaces commerciaux du parc Lansdowne.

Il est prévu de construire sur cette parcelle d'une dimension d'un hectare, située au coin des rues Booth et Albert, 600 logements, ainsi que des locaux commerciaux.

C'est un plan à la fois réaliste et ambitieux, a commenté le président-directeur général de la CCN, Tobi Nussbaum. Nous avons trois candidats phénoménaux qui montrent un véritable intérêt dans le développement du terrain autour de la bibliothèque.

En vertu d'un partenariat entre la CCN et la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), 180 unités de logements abordables seront construites sur le terrain de la bibliothèque et devront satisfaire au critère d’abordabilité établissant le loyer à moins de 80 % du loyer médian du marché pendant au moins 25 ans, peut-on lire dans le communiqué.

La proposition gagnante sera annoncée au plus tard en janvier 2022 et le dirigeant espère voir une première pelletée de terre le plus rapidement possible.

La première parcelle va donner le ton pour l'accomplissement de nos objectifs : la carboneutralité, le logement abordable, ainsi que la culture et l'héritage.

Une citation de :Tobi Nussbaum, président-directeur général de la CCN

Ce terrain, situé dans le secteur de la rue Albert, est la première étape du réaménagement des plaines Lebreton qui s’échelonnera sur 35 ans.

Les discussions entre la CCN et la Ville d'Ottawa se poursuivent pour savoir quelle parcelle de terrain sera la prochaine à être développée, après celle autour de la future bibliothèque.

Adoption de la version finale du plan directeur

Les membres du conseil d’administration de la CCN ont aussi adopté à l'unanimité la version finale du plan directeur conceptuel des plaines LeBreton.

La CCN prévoit de valoriser, par étape, les plaines, à travers quatre secteurs distincts, soit le secteur des aqueducs, le secteur des plaines, le secteur de la rue Albert et le secteur des parcs.

Une carte montrant les quatre secteurs du plan directeur conceptuel

Le plan directeur conceptuel prévoit quatre secteurs distincts pour le développement des Plaines LeBreton.

Photo : Commission de la capitale nationale

Ce plan orientera l’aménagement des plaines LeBreton au cours des 35 prochaines années. S’appuyant sur une norme de carboneutralité audacieuse, il combine des rues à usage mixte et de vastes espaces ouverts pour créer un aménagement utile, dynamique et comprenant de nombreux liens, peut-on lire dans le rapport présenté jeudi.

Au sein même de ces secteurs de développement, plusieurs principes directeurs guideront la façon dont les plaines devront être aménagées.

Sept principes directeurs façonnent le plan directeur conceptuel et offrent une orientation pour la création d’une destination pour tous et d’un endroit où les Ottaviens peuvent se sentir chez eux, lit-on dans le rapport présenté aux membres du conseil d'administration de la CCN.

Liste des sept principes directeurs :

  • Stratégie sur les parcs et autres éléments du domaine public
  • Stratégie de mobilité
  • Stratégie d’aménagement du territoire
  • Stratégie sur la forme bâtie
  • Stratégie de développement durable
  • Stratégie sur la culture et le patrimoine
  • Stratégie sur le logement et les prix abordables
  • Stratégie de partenariat avec la Nation algonquine

Le plan prévoit à terme l'aménagement de près de 12,5 hectares de parcs et de lieux à ciel ouvert, la construction de bureaux, d'hôtels et de magasins, ainsi que 4000 logements qui accueilleraient 7500 résidents.

La CCN prévoit que 25 % des logements seront abordables, grâce à des partenariats avec les secteurs privé et public. Le projet de développement se veut aussi carboneutre.

Une fois entièrement aménagées, les plaines LeBreton seront à la fois une ­expérience de destination et un quartier complet, ce qui signifie que les résidents pourront répondre à tous leurs besoins quotidiens à distance de marche, conclut le rapport.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !