•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination : le Saguenay-Lac-Saint-Jean fait bonne figure

Gros plan sur une femme qui vaccine un homme.

La vaccination au Saguenay-Lac-Saint-Jean va bon train.

Photo : Radio-Canada

La campagne de vaccination contre la COVID-19 au Saguenay-Lac-Saint-Jean va bon train si on compare le taux de vaccination par rapport à ceux du Québec et du Canada, mais aussi à ceux d'une bonne partie des pays sur la planète.

Avec près de 85 000 doses depuis le début de la campagne de vaccination, la région, avec ses quelque 277 000 citoyens, affiche un taux de 30,64 doses de vaccins administrées par 100 habitants.

Ce taux est plus élevé que celui de la moyenne provinciale, de 29,20. C'est la semaine dernière que la région a rattrapé son retard. D'ailleurs, à ce rythme, la région pourrait rejoindre celle de Montréal (32,54) si l'approvisionnement se maintient. Lorsque la vaccination pour la population a débuté au Saguenay-Lac-Saint-Jean, près de dix jours après Montréal, l'écart était de six points.

Le rythme ne semble d'ailleurs pas s'essouffler, puisque le CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean a demandé, mercredi, des doses additionnelles à la fin de la première journée de vaccination des 45 ans et plus, où elles ont toutes été écoulées.

C'est plus qu'excellent. Nous, on s'était donné le défi qu'à la fin de la journée, on serait capable d'en demander d'autres au ministère et notre demande est rendue, s'est réjoui le directeur de la campagne régionale de vaccination, Marc Thibault. L'engouement avait aussi été observé lors de la première journée de vaccination sans rendez-vous pour les 55 ans et plus.

Si on la compare au Canada en entier, avec son taux de 27,77, la région obtient là encore un meilleur résultat.

Par rapport aux autres pays

Lorsqu'on passe à la comparaison avec certains des pays les plus performants, les chiffres peuvent sembler peu flatteurs pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean. Ainsi, Israël vaccine quatre fois plus, avec un taux de 119,63 doses par 100 habitants. Cette performance, rapportait l'Agence France-Presse en janvier, s'expliquerait en partie par le fait qu'Israël aurait contribué à fournir des données aux fabricants en échange d'un accès rapide.

Les États-Unis ont administré, au prorata, deux fois plus de vaccins qu'ici, avec 63,8 doses par 100 habitants. Le président américain, Joe Biden, a d'ailleurs annoncé mercredi que les 200 millions de doses allaient être atteints demain, au 92e jour de sa présidence. Les États-Unis ont de grandes capacités de production, tout comme le Royaume-Uni qui a administré 64,02 doses par 100 habitants.

C'est toutefois en observant certains pays moins performants que la région se démarque. Parmi les pays européens, le Saguenay-Lac-Saint-Jean vaccine davantage que l'Allemagne (27,37), la France (25,60) et même la Suède (25,58).

Certains pays du G20 affichent des taux de loin inférieurs à la région, comme l'Inde (9,21), l'Australie (6,48) et le Japon, qui se prépare à recevoir les Jeux olympiques, avec un taux actuel de 1,73.

Un gros plan du président américain Joe Biden.

Joe Biden a annoncé mercredi que les 200 millions de doses seraient atteintes au 92e jour de sa présidence, alors que l'objectif initial était de 100 millions en 100 jours.

Photo : Getty Images / ANGELA WEISS

Des stratégies différentes

Comme dans toute comparaison statistique, des nuances doivent être apportées. Toutes les administrations mondiales n'ont pas adopté la même stratégie. Ainsi, le Québec a choisi de privilégier de retarder la deuxième dose pour protéger le plus grand nombre de personnes initialement. Récemment, les deuxièmes doses ont commencé à être administrées. Plus tôt cette semaine, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a assuré que tous les résidents des CHSLD du Québec recevraient leur 2e dose d'ici le 8 mai.

Évidemment, la région, le Québec et le Canada figurent beaucoup plus loin dans le palmarès au chapitre de l'administration des deuxièmes doses. Les chiffres indiquent que 0,44 % des Québécois et 2,49 % des Canadiens ont reçu deux doses, contre 25,78 % des Américains.

Selon le CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean, en date du 18 avril, 500 personnes avaient reçu leur deuxième dose, dont tous les résidents du CHSLD de la Colline, là où la campagne avait débuté.

Pourquoi le nombre de doses par 100 habitants?

La statistique du nombre de doses par 100 habitants ne tient pas compte du fait qu'il s'agit d'une première ou d'une deuxième dose et se limite à la proportion par rapport à la population. De plus, elle diffère du pourcentage de la population vaccinée, comme le publie notamment le gouvernement du Québec, et ne tient pas encore compte du fait que les gens ont reçu deux doses ou une seule. Le changement devrait être bientôt effectué lorsque les chiffres seront significatifs, avait indiqué par courriel la semaine dernière un porte-parole du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !