•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des accusations pour avoir organisé des manifestations anticonfinement

Une autopatrouille aux couleurs de la police locale

Les policiers ont porté des accusations contre l'organisatrice. (Archives)

Photo : offerte par la police de Chatham-Kent

Radio-Canada

Une femme de 43 ans de Chatham, en Ontario, fait face à des accusations pour avoir organisé deux manifestations contre les restrictions sanitaires au cours du week-end, selon la police locale. 

Dans un communiqué de presse publié mercredi, les policiers ont déclaré avoir répondu à deux signalements de manifestations à l'intersection de la rue St. Clair et de l'avenue Grand au cours du week-end.

Environ 30 personnes se sont rassemblées pour la manifestation du samedi et 50 personnes ont participé à celle du dimanche, selon la police. Celle-ci affirme avoir parlé à l'organisatrice durant les deux manifestations.

Elle est accusée de ne pas avoir respecté les mesures prévues par la Loi sur la réouverture de l'Ontario.

Notre objectif principal est de faire participer et d'éduquer notre communauté dans le but d'obtenir la conformité, l'application de la loi n'étant utilisée qu'en dernier recours. Des rassemblements comme celui-ci non seulement mettent en péril la sécurité publique, mais vont à l’encontre de la loi, et les responsables doivent donc être tenus responsables, a déclaré le chef Gary Conn dans le communiqué de presse.

La femme comparaîtra devant le tribunal des infractions provinciales le 26 mai.

Avec les informations de CBC News

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !