•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Québec, propriétaire de la Maison Pollack

La Maison Pollack avec des échafaudages.

La Maison Pollack est située sur la Grande Allée.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Selon des documents consultés par Radio-Canada, la Ville prendra possession de la Maison Pollack le 26 avril.

Après plus de trois ans de procédures, la Ville de Québec a finalement mis la main sur l'édifice situé au 1, rue Grande Allée. Par courriel, le service des communications de la Ville confirme que le processus d'acquisition est terminé.

Le coût de la transaction est évalué à 896 000 $ selon le registre foncier. Ce montant a été déterminé par le tribunal administratif qui a entendu la demande d'expropriation.

La Ville avait déposé un premier montant de 603 000 $ en février 2020. Le reste a été approuvé par le conseil municipal en début d'année. Il restait encore quelques étapes à franchir avant de sceller l'entente.

Le transfert de la propriété a été fait le 7 avril. La prise de possession de la maison a été fixée au 26 avril.

Bonne nouvelle

Cette transaction met fin à une longue saga. La Ville de Québec avait lancé un processus d'expropriation le 21 septembre 2017. Elle évoquait le mauvais entretien de cette maison patrimoniale laissée à l'abandon par son propriétaire.

Enfin, la Ville pose un geste conséquent!, se réjouit le conseiller du district Cap-aux-Diamants et chef de Démocratie Québec, Jean Rousseau. Au cours des dernières années, il a régulièrement dénoncé la lenteur du processus engagé par la Ville pour acheter la Maison Pollack.

La Ville avait l'obligation de le faire. Elle avait les moyens de le faire et elle a posé un geste qui est tout à fait bienvenu.

Une citation de :Jean Rousseau, conseiller du district Cap-aux-Diamants et chef de Démocratie Québec
Une plaque commémorative bleue affichée sur la Maison Pollack.

Une plaque commémorative souligne que Maurice Pollack était le fondateur des grands magasins Pollack.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Projet

Même soupir de soulagement du maire de Québec. « On est heureux que ce soit terminé parce que ça été très compliqué », s'est-il exclamé.

Régis Labeaume ira visiter les lieux dans les prochains jours. « Comme on n'était pas propriétaire, on n'avait pas les clés.

La Ville n'a pas perdu de temps pour trouver une nouvelle vocation à ce bâtiment patrimonial.

On a un projet très très précis pour cette maison-là dont on va vous faire part dans les prochaines semaines.

Une citation de :Régis Labeaume, maire de Québec

Le conseiller Rousseau s'attend à ce que les investissements soient importants pour redonner un peu de lustre au bâtiment de la Grande Allée. On a laissé faire pendant de nombreuses années. Il faut faire face aux conséquences.

Il estime que l'administration Labeaume a manqué de leadership dans ce dossier comme dans d'autres qui concernent le patrimoine. On a perdu l'église Saint-Coeur de Marie et la façade de l'Église St-Vincent-de-Paul. La Ville a une mauvaise réputation quand vient le temps de protéger son patrimoine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !