•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des centaines d’employés touchés par une restructuration chez ExxonMobil à Moncton

Un homme traverse la rue devant un bâtiment.

Les bureaux de la pétrolière ExxonMobil, au centre-ville de Moncton.

Photo : Radio-Canada / Ian Bonnell

Pascal Raiche-Nogue

La société pétrolière ExxonMobil procède à une importante restructuration de ses activités à Moncton. La nouvelle, annoncée lundi, sème la confusion chez les centaines d’employés touchés.

ExxonMobil fermera cet été les bureaux monctoniens de sa division des carburants et des lubrifiants et sous-traitera ces activités à la multinationale indienne HCL Technologies Limited. Cette dernière a des bureaux dans la région depuis octobre 2019.

De 400 à 450 postes sont touchés, selon plusieurs sources internes qui ont accepté de parler à Radio-Canada, à condition que l'on ne dévoile pas leur identité. Ils sauront au cours des prochaines semaines si HCL Technologies Limited leur offre un emploi ou pas.

La division des produits chimiques – qui emploie environ 200 personnes selon nos sources – est épargnée par cette restructuration.

La porte-parole d’ExxonMobil, Julie L. King, confirme que d’importants changements sont à venir à Moncton et que l’entreprise s’est entendue avec HCL Technologies Limited afin de reprendre certaines de ses activités à Moncton. 

La transition devrait se faire en douceur pour nos clients. De plus, la majorité des employés basés à Moncton, qui travaillent dans le secteur des carburants et des lubrifiants, recevront une offre d’emploi du nouveau fournisseur de services, dit-elle.

ExxonMobil au Nouveau-Brunswick

En 2013, ExxonMobil avait annoncé l'abolition de 200 postes au Nouveau-Brunswick.

La pétrolière avait décidé de fermer son centre d'appel de Saint-Jean en 2014 pour consolider ses activités néo-brunswickoises à Moncton.

ExxonMobil a ouvert son premier bureau au Nouveau-Brunswick en 1998.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !