•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hamilton veut organiser des séances de vaccination réservées aux minorités

La main d'une personne qui remplit une seringue avec une fiole du vaccin AstraZeneca contre la COVID-19.

Trop peu de membres des communautés racialisées sont vaccinés, reconnaît la Dre Elizabeth Richardson.

Photo : Reuters / Yves Herman

Radio-Canada

La médecin hygiéniste de Hamilton a déclaré que la santé publique compte organiser des séances de vaccination exclusivement pour les personnes racialisées.

La Dre Elizabeth Richardson a fait cette affirmation en réponse aux questions des conseillers municipaux Maureen Wilson et Nrinder Nann, lors de la réunion d’un comité de la Ville.

M. Nann a déploré le fait que des messages envoyés à des résidents de couleur se sont retrouvés sur les médias sociaux. En fin de compte, les 1000 rendez-vous prévus pour eux ont été réservés par d’autres personnes.

Les médias sociaux sont ce qu’ils sont en fin de compte et ça fait partie des défis, a déclaré la Dre Richardson.

Elle a expliqué que d’autres lieux de vaccination seraient mis sur pied et qu’ils seront réservés à des groupes précis.

La médecin reconnaît que les personnes de couleur sont proportionnellement plus touchées par la pandémie et que trop peu sont vaccinés.

Nous allons continuer d’y travailler et nous allons faire augmenter ces taux de vaccination, a-t-elle ajouté.

Un membre du comité qui conseille la santé publique locale a reproché à la Ville de ne pas faire assez d’efforts pour vacciner prioritairement les personnes racialisées, résidents handicapés et les pauvres.

D’après les informations de Bobby Hristova, de CBC

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !