•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

25 nouveaux cas et « premiers signes » de transmission communautaire en Nouvelle-Écosse

Un technicien de laboratoire tient un plateau rempli d'éprouvettes dans un hôpital de Liège, en Belgique, le 3 novembre 2020.

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a signalé 25 nouveaux cas de COVID-19, mercredi.

Photo : Reuters / Yves Herman

Radio-Canada

Les premiers signes de transmission communautaire du virus qui cause la COVID-19 sont observés en Nouvelle-Écosse, selon le gouvernement provincial. On a annoncé mercredi la découverte de 25 nouveaux cas de la maladie, le total quotidien le plus élevé depuis le 23 novembre dernier.

Le nombre de cas actifs de COVID-19 connu des responsables de santé publique est passé de 68 à 79, car la province a confirmé le rétablissement de 14 personnes que l’on savait atteintes.

Trois individus atteints de COVID-19 étaient hospitalisés mercredi en Nouvelle-Écosse, un de plus que la veille.

Premiers signes de transmission communautaire

Nous observons maintenant les premiers signes de la transmission dans la communauté dans les secteurs de Sackville, d’Halifax, de Dartmouth et de Lawrencetown, a indiqué le docteur Robert Strang, médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, dans un communiqué mercredi après-midi.

Nous demandons aux résidents de ces localités de suivre les mesures sanitaires de manière stricte et d’aller passer un test de dépistage de la COVID-19. Le test est un moyen de détecter les cas rapidement, ce qui aidera à les gérer et à limiter la propagation du virus, déclare le Dr Strang.

Déjà, la province a analysé 4562 tests de dépistage, mardi. C’était près de 1900 tests de plus que la journée précédente.

Robert Strang en conférence de presse avec une cravate rose excentrique.

Le docteur Robert Strang, le 16 avril 2021 à Halifax.

Photo : Len Wagg / Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

Des 25 nouveaux cas signalés mercredi, 19 ont été dépistés dans la zone centrale de la province, qui comprend les collectivités évoquées par le Dr Strang.

Neuf nouvelles infections sont celles de personnes ayant eu des contacts étroits avec des cas déjà signalés. Quatre sont associées à un voyage hors du Canada atlantique. Six font pour le moment l'objet d'une enquête de la santé publique.

Dans le nord de la Nouvelle-Écosse, une nouvelle infection est associée à un voyage hors du Canada, et deux nouveaux cas font l'objet d'une enquête.

Enfin, il a été déterminé que trois cas dépistés dans l'est de la province étaient en lien avec des déplacements hors des provinces de l'Atlantique.

Des cas dans cinq écoles et un foyer de soins

La route 111 qui sépare le lac Micmac du lac Banook, à Dartmouth dans la région d'Halifax.

La santé publique dit observer les « premiers signes » de transmission du virus à Dartmouth (photo), Sackville, Lawrencetown et sur la péninsule d'Halifax.

Photo : Getty Images / shaunl

Plusieurs des cas annoncés ces derniers jours sont liés à des écoles. On a dépisté un cas dans chacun de ces établissements situés à Dartmouth : Auburn Drive High, Dartmouth South Academy, l'école élémentaire Joseph Giles, l'école élémentaire Mount Edward, l'école élémentaire Shannon Park.

Ces écoles sont maintenant fermées aux élèves.

Le résultat positif obtenu à l'école Shannon Park a été annoncé mercredi en fin de journée et sera ajouté au bilan provincial jeudi.

Un des nouveaux cas sur lequel la province enquête est celui dépisté chez une personne travaillant au centre de soins de longue durée Ocean View, à Eastern Passage, dans la municipalité régionale d’Halifax.

La majorité des résidents de ce foyer de soins ont reçu deux doses d’un vaccin contre la COVID-19, indique la province. Néanmoins, les résidents reçoivent dans l’immédiat des soins à leur chambre et on a suspendu les visites, le temps de procéder à des tests de dépistage pour tous les pensionnaires et le personnel.

Près de 15 000 nouvelles personnes vaccinées en un jour

Jeanne Henneberry a reçu son vaccin contre la COVID-19 en pharmacie en Nouvelle-Écosse le 9 mars 2021.

Jeanne Henneberry a reçu son vaccin contre la COVID-19 en pharmacie en Nouvelle-Écosse le 9 mars 2021.

Photo : Communications Nouvelle-Écosse

Le rythme de la campagne de vaccination en Nouvelle-Écosse s’est maintenu mardi, alors que 14 783 autres personnes ont été vaccinées. Il s’agissait d’une première dose pour tous ces gens, sauf 479 pour qui c’était la deuxième dose.

Selon le ministère de la Santé, au moins 216 018 Néo-Écossais avaient été vaccinés en date du 20 avril, et au moins 33 356 personnes ont reçu deux doses.

La hausse abrupte du nombre d’infections inquiète beaucoup le premier ministre Iain Rankin. Nous observons les premiers signes de la transmission dans la communauté, a-t-il déclaré mercredi.

La veille, la Nouvelle-Écosse avait resserré ses frontières et interdit les voyages non essentiels. Seuls les résidents de l’Île-du-Prince-Édouard et de Terre-Neuve-et-Labrador sont exemptés. Cette mesure entre en vigueur jeudi matin, à 8 h.

Par ailleurs, le Championnat du monde de hockey féminin est annulé en raison de la pandémie de COVID-19. Il devait se tenir à Halifax et à Truro, du 6 au 16 mai. Les responsables en ont fait l'annonce mardi.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.