•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un projet communautaire pour répondre aux défis des immigrants à l’Î.-P.-É.

Enseigne souhaitant la bienvenue dans la région acadienne Évangéline à l'Île-du-Prince-Édouard.

Une enseigne de bienvenue dans la région acadienne Évangéline, à l'Île-du-Prince-Édouard.

Photo : Radio-Canada / CBC / Sarah MacMillan

Radio-Canada

Un projet communautaire à l’Île-du-Prince-Édouard a ciblé l’hébergement comme principal défi auquel font face les immigrants dans la région. Bienvenue Évangéline vise à la fois à développer la capacité d’accueil de la région Évangéline, mais aussi à mieux accueillir les nouveaux arrivants.

C’est le 6 novembre 2020 que le projet pilote d’une durée de trois ans a été lancé par la Coopérative d’intégration francophone de l’Île-du-Prince-Édouard.

Bien que plusieurs initiatives en présentiels ont dû être annulées en raison de la pandémie, des consultations communautaires ont permis d’identifier le secteur de l’hébergement comme étant le plus grand défi pour l’accueil des immigrants dans la région.

On a vite vu que c’est la première barrière pour accueillir du nouveau monde. C’est même un défi pour les résidents locaux d’avoir accès à des logements abordables, explique la coordonnatrice du projet, Karine Gallant.

Mais aussi, juste de savoir quand il y a un logement qui est disponible. On n’a pas nécessairement les bonnes pratiques pour communiquer cela dans la région.

Dans la même veine, il n’est pas toujours facile pour les nouveaux arrivants de savoir où trouver les offres d’emplois locales disponibles.

L’accessibilité au transport s’ajoute également aux défis identifiés par la coopérative.

Pistes de solutions

Si la première année du pilote a servi à identifier les défis, la coopérative s’attaque maintenant à trouver de solutions.

Karine Gallant, coordonnatrice du projet Bienvenue Évangéline de la Coopérative d’intégration francophone de l’Île-du-Prince-Édouard.

Karine Gallant, coordonnatrice du projet Bienvenue Évangéline de la Coopérative d’intégration francophone de l’Île-du-Prince-Édouard.

Photo :  CBC / Jessica Doria-Brown

Pour les aider, un réseau local appelé Bons Voisins qui regroupe des résidents de la région souhaite créer des liens avec les nouveaux arrivants.

C’est un réseau qui s’est fait naturellement explique Karine Gallant. Dans la deuxième année [du projet pilote], on va vraiment structuré cela pour que le réseau soit mieux connecté, avec des outils et des trousses.

Un comité se rencontre aussi actuellement pour explorer la possibilité de coopératives de logements locaux et de développement de nouvelles structures.

On a besoin des nouveaux arrivants pour accroître notre communauté.

Une citation de :Karine Gallant, coordonnatrice du projet Bienvenue Évangéline de la Coopérative d’intégration francophone de l’Île-du-Prince-Édouard

Bienvenue Évangéline fait partie d’un projet pancanadien qui se déroule actuellement dans 14 communautés francophones en situation minoritaire au pays. Il est financé par une initiative menée par Immigration réfugiée et citoyenneté Canada (IRCC).

Chacune des communautés a vraiment ses défis plus particuliers, souligne Karine Gallant.

Selon cette dernière, la proximité et le vouloir de la communauté Évangéline est assez unique et permettra de faire avancer le projet.

Avec les informations de l'émission Le Réveil de l’Île-du-Prince-Édouard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !