•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Mauricie et le Centre-du-Québec en zone orange pour le moment

Une dame qui entre dans l'aréna avec la pancarte qui énonce les règles.

À Trois-Rivières, le dépistage pour la COVID-19 se fait maintenant à l'aréna Jérôme-Cotnoir.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Radio-Canada

La directrice de la santé publique en Mauricie et au Centre-du-Québec, Marie-Josée Godi, estime que la situation dans la région demeure fragile. Elle n’envisage toutefois pas pour l’instant de recommander un passage en zone rouge.

La région se maintient avec une stabilisation au niveau des hospitalisations surtout. Puis, il y a une hausse très légère du nombre de nouveaux cas. Ça demeure fragile, mais c’est une bonne nouvelle pour la population de la Mauricie et du Centre-du-Québec

Marie-Josée Godi dans son bureau.

Marie-Josée Godi est directrice de la santé publique en Mauricie-Centre-du-Québec depuis 2017.

Photo : Radio-Canada / Raphaël Poliquin

D’ailleurs, la vaccination vient d’être élargie dans la région. Les personnes de 45 ans et plus pourront se faire vacciner sans rendez-vous à Shawinigan dès midi mercredi. Plus de 1000 doses du vaccin AstraZeneca y seront disponibles.

Les personnes qui veulent être inoculées doivent avoir au minimum 45 ans le jour où elles se font vacciner.

Il est aussi possible de se faire vacciner sur rendez-vous dans un centre de vaccination ou dans une pharmacie en prenant rendez-vous sur Clic Santé. Les plages affichées mercredi matin se sont rapidement envolées.

Reporter ou annuler?

Les Francos et le Festival de jazz de Montréal sont reportés en septembre. L’annonce a été faite mercredi matin. Qu’est-ce que cela signifie pour les festivals dans la région?

On attendait les directives émanant du national, explique Dre Godi. Avec les nouvelles d’aujourd’hui, peut-être que des travaux vont pouvoir commencer avec des festivals de la région.

Le directeur général du Festivoix, Thomas Grégoire, indique qu’il n’entend pas en faire de même pour son événement qui a normalement lieu en juin.

Thomas Grégoire devant une affiche du festivoix.

Le directeur général du FestiVoix de Trois-Rivières,Thomas Grégoire.

Photo : Facebook/Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières

On ne souhaite pas reporter notre édition. Par contre, on se prépare à faire aussi des choses en septembre. On veut faire un Festivoix comme d’habitude, parce que c’est inscrit dans la mémoire des gens, c’est toujours au début de l’été, fin juin, début juillet, mentionne le directeur général.

L’organisation a espoir de pouvoir tenir des événements en extérieur, si la Mauricie demeure en zone orange.

On espère qu’on aura la capacité de présenter des spectacles sur quelques-uns de nos sites, évidemment, dans le respect des consignes sanitaires. Les gens seront assis, distanciés, et ainsi de suite, élabore M. Grégoire.

Tests rapides

Une dizaine d’entreprises dans la région ont réussi à obtenir des tests rapides pour éviter la propagation du virus. Les entreprises devaient répondre à certains critères pour pouvoir avoir ces tests.

Quand on parle de tests rapides, il faut quasiment qu’ils développent des mini laboratoires et de la formation. Les entreprises qui répondent à ces critères, on leur octroie des tests, indique Dre Godi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !