•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une adolescente noire tuée par la police à Columbus dans l'Ohio

Des manifestants tiennent une pancarte, où on peut lire le nom de de l’adolescente Ma'Khia Bryant.

Des manifestants tiennent une pancarte, où on peut lire le nom de de l’adolescente Ma'Khia Bryant, abattue par un policier à Columbus.

Photo : Reuters / ALISHA JUCEVIC

Radio-Canada

Une jeune noire a été tuée mardi par la police à Columbus, dans l’État de l'Ohio, aux États-Unis. La fille de 16 ans, identifiée comme Ma'Khia Bryant, aurait attaqué avec un couteau une autre personne au moment où un policier a ouvert le feu.

L’intervention policière a eu lieu après un appel d'urgence reçu mardi après-midi, vers 16 h 30, heure locale, d'une personne qui disait craindre de se faire attaquer à coups de couteau, explique le chef de police intérimaire de Columbus, Michael Woods.

Le service de police a également publié une partie de l'enregistrement de la caméra portée par l’agent de police qui a abattu l'adolescente.

On peut y voir des policiers arrivant sur le lieu d'une bagarre, où une adolescente en attaque une autre au moyen de ce qui paraît être un couteau, des coups de feu sont alors entendus et la jeune fille s'effondre au sol. Elle a été emmenée à l'hôpital, où son décès a été constaté.

Une voiture de police leur barre la route.

Des militants de Black Lives Matter manifestent le quartier général de la police de Columbus après la mort de Ma'Khia Bryant sous les balles d’un policier.

Photo : Getty Images / Stephen Zenner

La loi de l'État permet à la police d'utiliser la force létale pour se protéger ou protéger d'autres personnes, a déclaré M. Woods lors de la conférence de presse.

Le maire de Columbus, Andrew Ginther, s’est également porté à la défense du policier qui a ouvert le feu et qui n’a pas été identifié.

Nous savons, sur la base de ces images, que l'officier a agi pour protéger une autre jeune fille de notre communauté.

Une citation de :Andrew Ginther, maire de Columbus

Une foule s'est rassemblée mardi soir sur les lieux, sur Legion Lane, que la police avait partiellement bloqué à la circulation. D'autres personnes se sont aussi rassemblées près du poste de police de la ville pour protester dans un climat d'indignation croissante contre les brutalités policières et le racisme aux États-Unis.

Cet événement est survenu peu avant que l'ex-policier Derek Chauvin eut été reconnu coupable du meurtre de George Floyd après un procès qui a tenu en haleine les États-Unis.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !