•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manifestation pour le climat et contre la précarité prévue au Cégep de Sherbrooke

Vue du Cégep de Sherbrooke

Jeudi, l’Association étudiante du Cégep de Sherbrooke organise une manifestation pour deux causes : la sauvegarde du climat et la dénonciation de la précarité étudiante. (archives)

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

Radio-Canada

En ce Jour de la Terre, l’Association étudiante du Cégep de Sherbrooke (AÉCS) invite les étudiants à manifester pour deux causes : la sauvegarde du climat et la dénonciation de la précarité étudiante.

Nos deux revendications principales sont la justice climatique et la justice sociale.

Une citation de :Hugo Forget, responsable aux affaires externes de l’AÉCS

Par rapport à la justice sociale, on milite pour une réforme du programme d’aide financière aux études du gouvernement du Québec, et pour l’environnement, on veut que le gouvernement provincial et le gouvernement fédéral adoptent des mesures contraignantes pour pouvoir atteindre leur objectif de réduction des gaz à effet de serre, ajoute Hugo Forget.

L’AÉCS a choisi le Jour de la Terre du 22 avril pour réunir ces deux causes sous une seule bannière, car ce sont les deux choses qui touchent le plus les étudiants présentement, et qu’en fin de session, deux journées de grève, ça aurait été beaucoup, explique Hugo Forget.

La journée doit commencer à 7 h par une ligne de piquetage organisée par l'Association étudiante pour que le Cégep reconnaisse la grève.

Pour ça, il faut que les étudiants se mobilisent, qu’il y ait une ligne de piquetage "significative" pour que les cours soient levés, précise Hugo Forget.

Une marche sera ensuite organisée par l’AÉCS à 13 h. Elle doit se terminer devant l’hôtel de ville.

Le Jour de la Terre fut célébré pour la première fois le 22 avril 1970.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !