•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire de Drummondville mis en demeure par un conseiller municipal

Alain Carrier devant la mention Drummondville : capitale du développement.

Le maire de Drummondville Alain Carrier est mis en demeure après avoir accusé le conseiller municipal John Husk d’avoir coulé un document mettant en lumière un climat de tension à l’Hôtel de Ville. (archives)

Photo : Ville de Drummondville

Radio-Canada

Le maire de Drummondville Alain Carrier est mis en demeure après avoir accusé le conseiller municipal John Husk d’avoir coulé un document mettant en lumière un climat de tension à l’Hôtel de Ville.

Le 7 avril , John Husk a donné une entrevue dans un reportage de Radio-Canada pour dénoncer un climat de tension à l’Hôtel de Ville depuis l’arrivée d'Alain Carrier.

Ce même reportage mentionnait une lettre interne provenant du directeur général de la Ville et datant de février. Le document rappelait aux élus leurs obligations après que des situations turbulentes et des commentaires irrespectueux lui ont été rapportés.

Une semaine après la diffusion du reportage, le maire a envoyé une lettre aux médias qui accusait notamment M. Husk de manquement grave à [son] obligation de loyauté pour avoir, selon lui, remis la lettre du directeur général de Drummondville à un journaliste sans avoir obtenu au préalable le consentement du conseil à cet égard.

Or John Husk assure ne pas avoir partagé de documents internes avec les médias. Lundi soir, il a publié un communiqué dans lequel il indique que malgré une main tendue au maire Alain Carrier concernant le climat de travail à l’hôtel de ville, ce dernier a choisi de répliquer de manière déplorable en affirmant des faussetés . Il qualifie également les allégations de M. Carrier de fausses déclarations dommageables et préjudiciables.

Ces déclarations et accusations de M. Carrier sont totalement fausses et formulées sans aucun fondement. À aucun moment M. Husk n’a remis un document confidentiel de la Ville à quelque média que ce soit.

Une citation de :John Husk, conseiller municipal à Drummondville, dans un communiqué

Le conseiller demande ainsi au maire de se rétracter et d’émettre des excuses publiques.

Alain Carrier n’était pas disponible mardi pour une entrevue. Son directeur de cabinet Claude Proulx indique cependant que le maire n’a pas l’intention de se rétracter .

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !