•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le budget de la Colombie-Britannique reçoit un accueil mitigé

Selina Robinson présente son budget.

La critique voit d’un bon œil certains investissements pour sortir de la crise sanitaire, mais beaucoup attendaient davantage de ce premier budget de Selina Robinson.

Photo : Radio-Canada / Mike McArthur/CBC

Radio-Canada

Le budget de la Colombie-Britannique, déposé mardi par le gouvernement néo-démocrate, reçoit un accueil mitigé dans la province. La critique voit d’un bon œil certains investissements prévus pour sortir de la crise sanitaire, mais beaucoup attendaient davantage de ce budget.

Les réactions politiques ne se sont pas fait attendre. L’opposition libérale estime que ce budget est raté et qu’il manque de vision.

Il n'y a pas de plan de reprise économique, il n'y a toujours pas de plan d'emploi et rien ne donne aux Britanno-Colombiens un espoir quant à l'avenir de cette province une fois la pandémie terminée, estime le porte-parole officiel des libéraux en matière de finances Mike Bernier.

On voit de fortes dépenses, une forte dette, mais aucun plan d’avenir. C’est problématique.

Une citation de :Mike Bernier, porte-parole officiel des libéraux en matière de finances

Le Parti vert de la Colombie-Britannique considère que ce budget manque d’ambition.

Je salue les investissements indispensables du budget 2021 dans des domaines tels que les soins de santé ou encore le soutien aux familles et aux entreprises, note toutefois la chef du parti Sonia Furstenau.

Selon elle, le gouvernement aurait dû profiter de ce budget pour entamer une transformation de la société pour la mener vers un avenir plus juste, et plus vert.

Le Parti vert critique également ce budget pour son absence d’action climatique ambitieuse.

Sonia Furstenau.

Depuis 2017, Sonia Furstenau représente la circonscription de Cowichan Valley sur l'île de Vancouver à l'Assemblée législative de Victoria en Colombie-Britannique.

Photo : CBC / Ben Nelms

Éducation

Le gouvernement prévoit une enveloppe de 1,2 milliard de dollars pour les écoles de la maternelle à la 12e année.

Pour la présidente de l'Association des gestionnaires d'écoles, Stéphanie Higginson, ce montant n’est pas suffisant pour éviter les compressions budgétaires dans certains districts scolaires.

Des jeunes enfants et des éducatrices jouent sur une table avec de la pâte à modeler.

Le budget prévoit 3750 nouvelles places de garderie à 10 dollars ou moins. (archives)

Photo : Radio-Canada / Charlotte Dumoulin

Du côté de l’aide aux familles, le budget 2021 prévoit la gratuité des transports pour les moins de 12 ans, et de doubler le nombre de places en garderie offertes à 10 $ par jour.

La nouvelle est bien accueillie par la directrice générale de la Fédération des parents francophones de Colombie-Britannique, Marie-Andrée Asselin. Ce qu’on voit c’est vraiment des mesures qui sont intéressantes pour les familles, souligne-t-elle.

Marie-Andrée Asselin espère toutefois que les garderies francophones pourront bénéficier de ces aides. Elle se réjouit également des investissements annoncés pour les jeunes aux prises avec des problèmes en santé mentale.

Rectificatif :

Une version précédente de ce texte identifiait Marie-Andrée Asselin comme présidente de l'Association des parents francophones de Colombie-Britannique alors qu'elle est plutôt la directrice générale de la Fédération des parents francophones de Colombie-Britannique.

Santé

Le Syndicat des infirmières et infirmiers de la Colombie-Britannique (BCNU) affirme que ce budget n’accorde pas assez d'importance à leur profession. De plus, l’effort est insuffisant, selon le syndicat, pour résoudre la pénurie d’infirmières à travers la province.

Nous voyons que le budget prévoit la construction ou la rénovation d’établissements de soins de santé, mais on ne voit aucune mention de la façon dont ils prévoient de les doter en personnel à court et à long terme, se désole la présidente du syndicat Christine Sorensen.

Nous nous attendions à ce que davantage d’attention soit accordée à l’incroyable pression que connaît actuellement le système de santé et ceux qui y travaillent.

Une citation de :Christine Sorensen, présidente, BCNU

Le syndicat salue l’effort financier de 65,7 millions de dollars accordé aux soins de santé et à la formation des infirmières tout en estimant qu’il n’est pas suffisant pour affronter les mois à venir et la crise sanitaire actuelle.

D'autre part, les infirmiers et infirmières de la province voient d’un bon œil l’investissement en santé mentale et en dépendance prévu pour affronter l’autre crise sanitaire, celle liée aux opioïdes.

Économie

Le budget prévoit l'allocation de 195 millions de dollars en subventions pour les petites et moyennes entreprises qui éprouvent des difficultés en raison de la pandémie. Mais ces dernières se disent déçues de ne pas avoir de plan plus précis pour la reprise économique post-pandémie.

À part le chèque prévu au secteur touristique, on ne voit pas vraiment de nouveaux investissements, déplore Samantha Howard, directrice de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante.

L’industrie touristique de la Colombie-Britannique se réjouit du montant de 120 millions de dollars qui lui est spécifiquement réservé. Elle le juge insuffisant pour venir en aide aux entreprises qui subissent toujours les contrecoups des restrictions liées aux voyages.

Selon l’analyste économique Nicolas Kenny, le budget ne présente pas de grandes mesures phares, mais s’inscrit plutôt dans la continuité des priorités du Nouveau Parti démocratique, soit la santé, les infrastructures et les questions liées au coût de la vie.

La surprise [...], c’est qu’on pouvait s’attendre à une situation beaucoup plus catastrophique que ce que nous présente la ministre, résume-t-il.

Le gouvernement prévoit un déficit moins élevé que prévu, estimé à près de 9,7 milliards de dollars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !