•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le festival Inspire étend ses activités dans 8 villes du Nouveau-Brunswick

Une murale sur un bâtiment.

Le festival Inspire, événement populaire d’art public, a débuté en 2014 dans la ville de Moncton.

Photo : Gracieuseté du Festival Inspire

Radio-Canada

Le festival Inspire de Moncton compte étendre ses activités artistiques dans huit municipalités néo-brunswickoises cet été. Des activités artistiques parallèles s’ajouteront aux projets de murales.

Chaque semaine, le festival voyagera d’un endroit à un autre avec la Inspire-mobile, camp de base artistique itinérant qui apportera la créativité dans ses bagages, peut-on lire dans un communiqué de presse publié mardi.

Parcours de l'Inspire-mobile

  • 7 Juin : Campbellton
  • 14 Juin : Petit Rocher
  • 21 Juin : Tracadie et Shippagan
  • 28 Juin : Miramichi
  • 5 Juillet : Saint-Jean
  • 12 Juillet : Moncton
  • 26 Juillet : Shediac

Environ 300 artistes participent normalement au festival.

En voyageant, nous espérons pouvoir rejoindre encore plus d’artistes à travers la province et les faire profiter de notre plateforme, souligne la directrice du festival, Lisa Griffin.

De la peinture en aérosols.

L’équipe du festival souhaite produire au moins deux murales à chaque arrêt, avec des artistes canadiens, et en particulier des artistes de l'Atlantique.

Photo : Gracieuseté du Festival Inspire

L'Inspire-mobile proposera plusieurs activités parallèles dans chaque ville, entre autres des mini concerts en plein air, des ateliers, des expositions, des marchés artistiques. La programmation comprend aussi un projet de podcast et de production audiovisuelle en direct.

Les artistes et créateurs peuvent encore s'inscrire en communiquant avec les organisateurs via le site internet (Nouvelle fenêtre) du festival.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !