•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Téléphonexquis, une chaîne artistique d'ici

Très gros plan sur un stylo qui trace une ligne courbe sur une feuille de papier.

« Téléphonexquis » est une chaîne artistique de 40 créateurs littéraires et visuels de la région.

Photo : iStock

Radio-Canada

Les Estriens ont peut-être constaté que les photos de profil de leurs artistes préférés ont été changées mardi matin sur Facebook. Les nouvelles photos en noir et blanc prises par la photographe Jessica Garneau annoncent Téléphonexquis, un projet de chaîne artistique qui rassemble 40 créateurs littéraires et visuels de la région.

Le terme Téléphonexquis a été créé à partir des noms des jeux de « téléphone arabe », et de « cadavre exquis ». Ce dernier consiste à commencer une phrase et la faire terminer par quelqu'un d'autre, explique la journaliste et autrice Mélanie Noël, qui a co-créé le projet avec son amie Pascale Rousseau.

Les artistes littéraires et visuels s’alternent dans une chaîne créative. Les artistes visuels reçoivent, mettons, un texte d’un auteur anonyme. Ils doivent y répondre, s’en inspirer pour créer une œuvre visuelle, et inversement, les auteurs reçoivent une œuvre visuelle anonyme et doivent répondre par un texte à cette œuvre-là.

Une citation de :Mélanie Noël, co-créatrice de Téléphonexquis

L’ensemble de la chaîne a ensuite été rassemblé dans une exposition et un livre qui seront présentés dès le 27 mai.

La journaliste Mélanie Noël

Mélanie Noël, journaliste et autrice, a co-créé le projet avec son amie Pascale Rousseau. (archives)

Photo : Radio-Canada / Louis-André Bertrand

Inspiration sur fond de pandémie

Les créations des artistes sont inspirées d'un grand thème : la pandémie et l’année qui vient de s’écouler.

Tout tourne autour de l’année 2020, de la pandémie, du confinement, de l’isolement, de comment les artistes ont vécu cette année-là. C’est une occasion qu’on leur offrait de s’exprimer sur le sujet, même si on était tous isolés chez nous, de créer tous ensemble une œuvre malgré l’isolement causé par la pandémie, explique Mélanie Noël.

Il y a beaucoup d’intériorité, on a été obligés de rester à l’intérieur des murs de notre maison, ça a forcé plusieurs gens à aller à l’intérieur d’eux-mêmes.

Une citation de :Mélanie Noël, co-créatrice de Téléphonexquis

L'auteur Mathieu K. Blais, la réalisatrice et photographe Annick Sauvé, l'artiste peintre Geneviève Dupont, le réalisateur Anh Minh Truong, l'autrice Sarah Bertrand-Savard, l'homme de théâtre André Gélineau, l'artiste visuelle Adèle Blais et l'auteur Patrick Nicol comptent parmi les artistes participants. Ceux-ci ne connaissaient pas les autres membres du projet avant de soumettre leur œuvre, souligne Mélanie Noël.

Au début, les premiers maillons n’étaient pas anonymes, et à un moment donné, on a eu un commentaire d’une participante dans les premiers maillons… On avait oublié de lui mentionner le nom de l’artiste [dans le maillon avant elle]. Elle a dit "une chance que je ne savais pas que c’était cet artiste-là, j’aurais été intimidée!". On s’est dit qu’on allait garder ça anonyme, ça va augmenter le mystère de la patente et permettre aux artistes de répondre vraiment à l'œuvre.

Téléphonexquis sera présenté à la Galerie d’art Antoine-Sirois de l’Université de Sherbrooke du 27 mai au 31 juillet 2021.

Avec les informations d’Anik Moulin 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !