•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Derek Chauvin coupable : Biden appelle à de véritables réformes

M. Biden en point de presse

Le président américain Joe Biden a appelé mardi les États-Unis à se rassembler et à lutter contre le racisme qui « entache » son âme, à l'issue du procès du policier Derek Chauvin, reconnu coupable de la mort de George Floyd.

Photo : Associated Press / Evan Vucci

Radio-Canada

Le verdict de culpabilité prononcé contre l'ex-policier Derek Chauvin pour le meurtre de George Floyd devrait servir de tremplin aux États-Unis pour lutter avec encore plus d'ardeur contre le racisme systémique, estime le président Joe Biden. Selon lui, la décision rendue par le jury mardi doit être vue comme « un pas en avant ».

Tout comme de nombreux résidents de Minneapolis, M. Biden s'est félicité du dénouement du procès, soulignant que de tels verdicts étaient beaucoup trop rares.

Ce n'est pas assez. Nous ne pouvons pas nous arrêter ici. Nous allons apporter de véritables changements et des réformes, a-t-il dit.

Nous pouvons et devons faire plus pour réduire la probabilité que de telles tragédies se reproduisent.

Une citation de :Joe Biden, président des États-Unis

Du même souffle, il a appelé le pays à se rassembler et à lutter contre le racisme qui entache son âme.

Le verdict de culpabilité ne fera pas revenir George, a-t-il admis. Mais cette décision peut être le moment d'un changement significatif, a-t-il ajouté, appelant les Américains à ne jamais oublier cet épisode tragique.

Prenant la parole avant lui, la première vice-présidente noire de l'histoire des États-Unis, Kamala Harris, a également exprimé son soulagement et a invité le Congrès à travailler avec elle pour réformer le système.

M. Biden et Mme Harris, qui s'étaient déjà entretenus avec les proches de George Floyd en après-midi, se sont adressés à la nation lors d'une brève allocution retransmise en direct depuis la Maison-Blanche en début de soirée.

La présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a également pris la parole devant le Capitole après avoir téléphoné à la famille de la victime pour la remercier pour la grâce et la dignité dont elle a fait preuve pendant tout le processus judiciaire.

Le début d’un marathon

Le Sénat doit passer le George Floyd Policing Act comme première étape, a lancé Martin Luther King III, fils de Martin Luther King et ardent défenseur des droits de la personne, en entrevue à CBC.

Si le verdict avait été différent, je ne sais pas ce qui serait arrivé à cette nation.

Une citation de :Martin Luther King III

Mais beaucoup d’autres choses doivent être faites [...] C’est un marathon, pas un sprint, a-t-il déclaré. Il a bon espoir que l’administration actuelle à la Maison-Blanche est déterminée à changer les choses et à tenir les policiers responsables de leurs actes.

Barack Obama, qui a présidé les États-Unis de 2008 à 2016, et son épouse Michelle ont quant à eux publié un communiqué dans lequel ils ont félicité le jury, qui a fait ce qu'il fallait.

La vraie justice exige que nous acceptions le fait que les Noirs américains sont traités différemment, chaque jour.

Une citation de :Extrait du communiqué de Barack et Michelle Obama

Sur Twitter, le sénateur démocrate Bernie Sanders a souligné pour sa part que le verdict rendu mardi, sans faire justice à George Floyd, aura au moins eu le mérite de tenir Derek Chauvin responsable de ses actes.

La vraie justice, cela dit, ne pourra se produire que si nous construisons une nation qui respecte fondamentalement la dignité humaine de chaque personne, a-t-il ajouté.

Il y a encore loin de la coupe aux lèvres, constate l'Association américaine pour les libertés civiles. Si le verdict du jour est une petite victoire concernant la responsabilité de la police et pourrait aider à la guérison d'une communauté en deuil, le système ayant permis que George soit assassiné [...] demeure intact, observe-t-elle.

D'où l'urgente nécessité, selon la sénatrice du Minnesota Amy Klobuchar, de réformer la police pour tenir les officiers responsables de leur conduite, accroître la transparence des pratiques policières et améliorer la formation des agents, notamment en interdisant les étranglements.

Le procès est terminé, mais notre travail ne fait que commencer, a écrit sur Twitter le gouverneur de l'État, Tim Walz, qui a tout de même convenu que le verdict était un pas important pour la justice.

Une bonne nouvelle pour Justin Trudeau

Plusieurs chefs d'État et de gouvernement ont eux aussi salué la condamnation de Derek Chauvin, mardi, dont le premier ministre britannique Boris Johnson.

Au Canada, Justin Trudeau a déclaré en après-midi qu'il s'agissait d'une bonne nouvelle lors d'une entrevue avec un animateur de radio albertain. Mais il y a encore beaucoup de travail à faire, selon le premier ministre, pour mettre fin à la discrimination systématique et aux microagressions.

La dernière année, estime-t-il, a permis à de nombreux Canadiens de prendre conscience de ces phénomènes que les personnes racialisées connaissent depuis trop longtemps. Le Canada doit maintenant profiter de cet élan pour construire une société plus juste, selon lui.

Avec les informations de Associated Press, Agence France-Presse, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !