•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Travaux requis au Colisée Financière SunLife : Rimouski veut négocier avec la LHJMQ

Le logo de l'Océanic est installé dans les fenêtres de l'entrée du Colisée.

Le Colisée Financière Sun Life où joue l'Océanic de Rimouski (archives).

Photo : Radio-Canada / Simon Rail-Laplante

Radio-Canada

La Ville de Rimouski souhaite que la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) allège les modifications qu’elle exige au Colisée Financière Sunlife, où l’Océanic joue ses parties locales.

Le maire de Rimouski, Marc Parent, soutient que les discussions sont toujours en cours avec la LHJMQ concernant les travaux qui doivent être faits à l'aréna du Colisée Financière Sunlife de Rimouski.

L'aréna, qui accueille les joueurs de l'Océanic, devrait subir des changements majeurs pour répondre aux exigences de la ligue.

Ces changements demandés par la LHJMQ visent le banc des joueurs, l'éclairage et les bandes qui entourent la patinoire. Des travaux qui sont estimés à des millions de dollars par la Ville. Le maire Parent explique notamment que la ligue voudrait que les bancs des deux équipes soient côte à côte, plutôt que face à face, comme c’est le cas en ce moment. Il s'agirait d'un réaménagement complexe et coûteux, selon lui.

Marc Parent demande à la ligue que des changements ne soient apportés qu'aux bandes.

Faites-nous une proposition qui ferait en sorte qu'on [ne réglerait] que la question des bandes flexibles et on pourra à ce moment-là présenter le tout au conseil municipal, mais comme je vous disais, on est toujours en attente d'une contre-proposition de la part de la ligue, indique le maire.

Le maire de Rimouski Marc Parent en hiver.

Le maire de Rimouski, Marc Parent

Photo : Radio-Canada

M. Parent explique toutefois qu’il comprend que la ligue n’a pas encore répondu à sa proposition en raison de la pandémie.

De son côté, la ligue assure que ces travaux sont à la fois nécessaires pour la sécurité des joueurs, mais aussi pour la qualité de la diffusion des matchs sur le web.

On travaille de concert avec le gouvernement provincial pour voir s'il y a des programmes d'infrastructures qui pourraient venir en aide aux municipalités. On demeure [optimistes] qu'on va être capable d'arriver avec une certaine aide financière pour les différentes municipalités pour pouvoir procéder aux modifications tel que souhaité, affirme Martin Lavallée, adjoint au commissaire de la LHJMQ.

En raison de la pandémie, les municipalités n'ont pas encore de date butoir pour apporter les changements requis par la LHJMQ. D'ici là, les joueurs peuvent continuer à participer à des matchs sur la patinoire du Colisée Financière SunLife.

D’après le reportage de Zoé Bellehumeur

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !