•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

49 nouveaux cas de COVID-19 dans le Nord de l’Ontario

Une personne dans un fauteuil roulant est poussée vers un bâtiment. Un gardien de sécurité tient une porte.

Le Nord de l'Ontario compte 435 cas actifs.

Photo : Radio-Canada / Ezra Belotte-Cousineau

Radio-Canada

Le Nord de l’Ontario rapporte 49 nouveaux cas de COVID-19.

Le district de Thunder Bay recense le plus grand nombre de nouveaux cas avec un total de 11. Le Bureau de santé compte également un nouveau décès lié à la COVID-19.

Le Nord de l'Ontario compte désormais 127 morts depuis le début de la pandémie.

Un tableau fait état de 49 nouveaux cas dans le Nord de l'Ontario et 435 cas actifs. 10 nouveaux cas dans le district de Sudbury et 158 cas actifs. 11 nouveaux cas et 54 cas actifs dans le district de Thunder Bay. 8 nouveaux cas et 49 cas actifs dans le district du Nord-Ouest.

La COVID-19 en chiffres.

Photo : Radio-Canada

Nous voyons une augmentation très significative des cas dans le district de Porcupine et c'est particulièrement alarmant, prévient la médecin hygiéniste, Dre Lianne Catton, en conférence de presse.

Le Bureau de santé compte 8 nouveaux cas, 94 cas actifs et 7 éclosions actives sur son territoire. Vendredi, le district a atteint un sommet de cas quotidien.

La Dre Catton s'inquiète de la prévalence dans le district du variant détecté pour la première fois au Royaume-Uni.

Plus de 60 % des cas de COVID-19 confirmés depuis le 25 mars concernent des variants, explique la Dre Catton. Selon la médecin, le taux lié aux variants plus contagieux pourrait être plus élevé dans les prochains jours.

Un tableau fait état de 0 nouveau cas et 15 cas actifs dans le secteur de North Bay-Parry Sound. 5 nouveaux cas à Algoma et 45 cas actifs. 8 nouveaux cas et 94 cas actifs dans le secteur de Porcupine. 7 nouveaux cas et 20 cas actifs dans le Timiskaming.

La COVID-19 en chiffres.

Photo : Radio-Canada

Trois cas de COVID-19 à la mine New Gold d’Emo

La Santé publique du Nord-Ouest déclare une éclosion de COVID-19 à la mine New Gold d’Emo alors que trois employés ont reçu un diagnostic positif à la COVID-19.

Le Bureau de santé indique que plusieurs autres travailleurs sont en attente de leur résultat.

Il est important que toute personne de la région d'Emo présentant ne serait-ce qu'un symptôme de COVID-19 s'auto-isole et se fasse tester. Il y a un risque accru de transmission dans cette zone, signale par communiqué le Bureau de santé du Nord-Ouest.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !