•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Me Patrick Michel nommé directeur des poursuites criminelles et pénales du Québec

Bureaux du Directeur des poursuites criminelles et pénales du secteur Sainte-Foy.

Me Patrick Michel entrera en fonction le 23 avril.

Photo : Radio-Canada / Alice Chiche

La Presse canadienne

L'Assemblée nationale a nommé Me Patrick Michel à titre de directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) pour un mandat de sept ans.

Me Michel succède à Me Annick Murphy, partie à la retraite le 2 février dernier. Il était jusqu'ici procureur en chef du Bureau du service juridique du DPCP. Il entrera en fonction le 23 avril.

C'est le premier ministre François Legault qui a proposé la candidature de Me Michel en Chambre mardi, après consultation auprès des partis d'opposition.

Comme le prévoit la procédure, la motion a été approuvée par au moins les deux tiers des membres de l'Assemblée nationale. Les députés indépendants Guy Ouellette et Catherine Fournier se sont abstenus.

Je tiens à remercier les membres de l'Assemblée nationale du Québec de la confiance qu'ils me témoignent et dont je saurai être digne, a plus tard déclaré Me Michel par voie de communiqué.

Je m'engage aujourd'hui à travailler sans relâche [...] à la recherche de la justice et à la protection de la population, plus particulièrement dans le respect des intérêts légitimes des personnes victimes.

Une citation de :Me Patrick Michel

Je m'engage également à travailler à une meilleure compréhension du rôle et des décisions de l'institution du DPCP pour assurer la confiance du public à son endroit, a-t-il indiqué.

Le 23 mars dernier, l'Association des procureurs aux poursuites criminelles et pénales (APPCP) avait demandé au gouvernement de se hâter de nommer un successeur à Me Murphy.

Il était urgent, selon le président de l'APPCP, de résoudre des problèmes internes sérieux qui ont des impacts majeurs sur le travail et le bien-être des procureurs.

Guillaume Michaud reprochait au DPCP par intérim, Me Vincent Martinbeault, son approche budgétaire froide et son attitude rétrograde.

Procureur depuis 21 ans

Admis au Barreau du Québec en 2000, Me Patrick Michel a amorcé sa carrière au ministère de la Justice en 2001 au Bureau de lutte aux produits de la criminalité.

De 2007 à 2013, il a agi à titre de conseiller juridique auprès du ministère de la Justice et procureur général dans le domaine du développement des orientations et des politiques.

Me Michel a fait son entrée au DPCP en 2013 à titre de procureur en chef du Bureau du service juridique. Il a notamment représenté le DPCP dans différentes commissions parlementaires et commissions d'enquête.

Il est également membre du Comité permanent du Barreau en droit criminel depuis  2005.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !