•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le vaccin d’AstraZeneca sera offert aux 40 ans et plus en Saskatchewan

Un pharmacien prépare une dose du vaccin AstraZeneca/Oxford COVID-19 avec une seringue dans une pharmacie en France, le 2 avril 2021.

Le vaccin AstraZeneca, développé avec l'université d'Oxford, fait l'objet de suspicions dans plusieurs pays.

Photo : Getty Images / LOIC VENANCE

Au même titre que le Manitoba, l’Ontario et l’Alberta, la Saskatchewan abaissera à 40 ans l’âge minimal pour recevoir le vaccin d’AstraZeneca à travers la province.

Par ailleurs, les personnes de 44 ans et plus deviendront admissibles à la vaccination contre la COVID-19 à compter de jeudi. Les Saskatchewanais de plus de 40 ans devraient, pour leur part, être admissibles dès le 28 avril prochain.

Une fois que ces derniers seront autorisés à recevoir le vaccin, la Saskatchewan accordera la priorité aux premiers intervenants prioritaires restants ainsi qu’aux travailleurs de première ligne de 16 ans et plus qui occupent les emplois suivants :

  • Policiers;

  • Pompiers;

  • Travailleurs de la santé de première ligne ayant des contacts directs avec des patients, tant ceux employés par l’Autorité de la santé de la Saskatchewan que par des employeurs privés (y compris les dentistes, les optométristes et les chiropraticiens);

  • Enseignants et personnel d’enseignement travaillant directement avec les élèves;

  • Personnel correctionnel;

  • Agents de sécurité frontalière.

Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, annonce également avoir parlé au gouverneur du Dakota du Nord. L’État américain pourrait possiblement vacciner les camionneurs saskatchewanais.

Le Manitoba a révélé une annonce en ce sens mardi avant-midi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !