•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Josée Néron devra trancher sur le versement de 7000 $ au Conseil des arts de Saguenay

Un document posé sur une table.

En 2018, Saguenay a distribué 21,3 millions de dollars en dons et subventions à 537 organismes.

Photo : Radio-Canada

La mairesse Josée Néron devra décider si un organisme financé par la Ville, en l’occurrence le Conseil des arts de Saguenay (CAS), peut recevoir une subvention additionnelle provenant des coffres de l’arrondissement de Chicoutimi.

Comme l’a fait valoir le président de l’arrondissement, le conseiller Michel Tremblay, cette situation représente une première depuis l’élection de l’actuelle administration.

Un débat a eu lieu à ce sujet lors de la séance régulière de l’arrondissement de Chicoutimi, tenue mardi après-midi, et au cours de la plénière qui l’a précédée. Le Conseil des arts de Saguenay a demandé à l’arrondissement de lui donner un coup de pouce supplémentaire de 15 000 $ pour l’aider à améliorer son site Internet et à couvrir certains frais liés à son déménagement au pavillon Murdock.

La demande de 15 000 $ a été refusée, mais certains conseillers de Chicoutimi étaient d’accord pour verser 5000 $ à même le fonds d’aide aux projets particuliers. Brigitte Bergeron, qui siège au C.A. du Conseil des arts de Saguenay, s’était dite prête à utiliser 2000 $ de sa propre enveloppe pour venir en aide à l’organisme.

Les six conseillers ont donc eu à se prononcer sur l’octroi d’un montant de 7000 $. Trois ont voté pour (Michel Tremblay, Brigitte Bergeron et Simon-Olivier Côté) et trois ont voté contre (Michel Potvin, Marc Pettersen et Marc Bouchard). La Loi sur les cités et villes fait en sorte que lorsqu’un vote d'une séance d'un conseil d'arrondissement se solde par une égalité, le maire ou la mairesse doit trancher dans les 15 jours de la réception de la proposition.

Dans le besoin

Brigitte Bergeron affirme que le Conseil des arts de Saguenay, qui vient considérablement en aide aux artistes et qui, selon elle, fait des pieds et des mains pour accorder des bourses dans le respect de procédures rigoureuses, a un criant besoin d’aide. Elle affirme que le site Internet de l'organisme, qui constitue la porte d’entrée pour les artistes, fait carrément pitié.

C’est dans le but de réviser son image, son logo et son site Internet […]. C’est sûr que la Ville donne un budget de fonctionnement pour payer les salaires et pour payer les artistes. Je suis au C.A. depuis 2017 et je peux vous dire que le Conseil des arts travaille d’arrache-pied pour satisfaire les besoins des artistes et quand ils accordent des subventions, c’est toujours devant jury. Ils avaient besoin d’un bon aménagement. Ils sont vraiment dans le besoin, a plaidé la conseillère de l’Équipe du renouveau démocratique (ERD).

Pas à Chicoutimi de payer

Marc Pettersen croit que ce n’est pas à l’arrondissement de Chicoutimi de payer pour un organisme qui dessert l’ensemble de Saguenay. Il est d'avis que cette façon de faire rappelle l’administration de Jean Tremblay, un modèle dont les élus voulaient se défaire.

Personne n’était contre ce projet. Tout le monde était d’accord. C’est sur la façon de donner l’argent qu’il y avait un questionnement. Je suis catégoriquement contre. Avant, ces dossiers relevaient du cabinet du maire ou de l’exécutif. La demande est que l’arrondissement de Chicoutimi donne 15 000 $, alors que c’est un dossier grande ville. Si La Baie et Jonquière ne paient pas, on se trouve à payer pour les autres.

Une citation de :Marc Pettersen, conseiller municipal

Josée Néron, qui s’était fait un point d’honneur de créer un programme municipal de dons et subventions pour éviter que certains organismes reçoivent du financement indûment ou de tout bord tout côté, devra donc statuer sur la question.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !