•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une deuxième dose de vaccin dans tous les CHSLD d’ici le 8 mai

Une préposée sert du gâteau à une résidente de la maison de retraite St. Barbara à Stuttgart, dans le sud de l'Allemagne, le 17 novembre 2020.

Le reportage de Guylaine Bussière.

Photo : AFP / THOMAS KIENZLE

Malgré les retards de livraison du vaccin de Moderna, le gouvernement Legault assure que tous les aînés en CHSLD recevront une deuxième dose de vaccin contre la COVID-19 d’ici le 8 mai, soit 16 semaines après la première dose.

Pour y arriver, le ministre de la Santé explique toutefois que les aînés qui ont reçu une première dose de Moderna pourraient recevoir la deuxième avec le vaccin de Pfizer.

On est en discussion avec la santé publique, et je pense que ça va se confirmer dans les prochaines heures, qu'on peut faire une alternance entre le Moderna et le Pfizer pour être capable de pallier le manque de Moderna qu'on a à court terme pour s'assurer qu'on respecte le délai, explique Christian Dubé.

Au plus tard le 8 mai, toutes les personnes des CHSLD vont avoir reçu leur 2e dose, ce qui nous permet d'être à l'intérieur de nos délais.

Une citation de :Christian Dubé, ministre de la Santé du Québec

Comme l’ont fait d’autres provinces, le Québec a décidé d’opter pour un délai de 16 semaines avant la 2e dose dans l’objectif de vacciner le plus grand nombre de personnes possible avec une première dose pour freiner la propagation de la COVID-19. Les recommandations des différents fabricants de vaccin préconisaient plutôt une deuxième dose 21 jours après l’administration de la première.

Une personne âgée, assise dans un fauteuil, reçoit un vaccin d'une professionnelle de la santé.

La vaccination s'est amorcée peu de temps avant Noël dans les CHSLD (Archives).

Photo : Courtoisie / CISSS de l'Outaouais

3e vague dans les CHSLD

Alors que la 3e vague frappe de plein fouet les régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches, des éclosions de COVID-19 sont signalées dans 15 CHSLD. Certains experts demandent à ce que la deuxième dose soit offerte aux aînés le plus rapidement possible.

À l’École de santé publique de l’Université de Montréal, le Dr Réjean Hébert rappelle que le Collectif Action COVID demande déjà depuis février que le gouvernement devance son plan de vaccination dans les CHSLD.

On avait alerté le gouvernement il y a déjà plusieurs semaines et j'ai bien peur que notre prédiction, malheureusement, se concrétise. Ce que je crains, c'est qu'on retrouve l'hécatombe qu'on a vécue l'année passée à cette même date, et je ne voudrais pas que ça arrive.

Le Dr Hébert rappelle que la réponse immunitaire après une première dose de vaccin est généralement moins forte chez les personnes âgées.

En Chaudière-Appalaches, seuls les résidents du CHSLD Paul-Gilbert ont reçu leurs deux doses de vaccin. Dans la Capitale-Nationale, le CIUSSS indique que les résidents de deux CHSLD ont reçu leur deuxième dose.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !