•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une famille construit un dinosaure pendant sa quarantaine à l'hôtel

Une jeune enfant est assise sur un dinosaure en papier dans une chambre d'hôtel.

Florence, 3 ans, dont les parents ont construit ce dinosaure, chevauche fièrement son « bagasaurus ».

Photo : Radio-Canada / Carly Catalano

Radio-Canada

Il n'est pas facile d'être en quarantaine dans une chambre d'hôtel. C'est pourquoi Carly Catalano, originaire de Williams Lake, et son conjoint Sam ont rendu leur séjour plus plaisant, notamment pour leur fille de 3 ans, en construisant le « bagasaurus », un dinosaure aux écailles en sacs papier.

La famille, qui va s'installer à Perth, en Australie, doit s'isoler dans une chambre d'hôtel de Vancouver pendant 14 jours avant de faire le long voyage pour s'assurer qu'elle n'apporte pas la COVID-19 dans le pays.

Un dinosaure en papier est positionné devant la fenêtre d'une chambre d'hôtel.

Le « bagasaurus » dans la chambre d'hôtel de la famille Catalano.

Photo : Radio-Canada / Carly Catalano

Les parents de la jeune Florence savaient que 14 jours avec un enfant en bas âge pourraient être éprouvants, alors ils ont voulu avoir un projet pour le séjour. Ils souhaitaient construire quelque chose et lorsqu'ils ont demandé à la petite de 3 ans ce qu'elle voulait, elle a suggéré un dinosaure.

À l'aide de contenants de repas à emporter, qu'ils avaient accumulés en raison de la quarantaine, et d'une planche à repasser, le couple a conçu et construit le squelette d'un dinosaure de 1,5 m de haut.

Ils ont récupéré des sacs en papier pour les découper en forme d'écailles et recouvrir le « bagasaurus ». Des boules de coton ont servi pour les dents et des cuillères en plastique pour les yeux.

Une jeune enfant nourrit un dinosaure en papier.

Florence Catalano nourrit son fidèle bagasaurus d'herbe pour le garder en santé.

Photo : Radio-Canada / Carly Catalano

Carly Catalano a également confectionné à sa fille une tenue avec des sacs en papier assortis.

Le projet a pris environ 20 heures de travail. Lorsque la famille quittera l'hôtel après la fin de la quarantaine, elle prévoit de recycler le dinosaure, mais d'emporter la tête en Australie.

Avec les informations de Courtney Dickson.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !