•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sondage : le PLC et la CAQ en avance en Abitibi-Témiscamingue

Un homme dépose un bulletin de vote dans une boîte de scrutin.

Un sondage dévoile les intentions de vote des Témiscabitibiens si des élections étaient déclenchées demain matin. (archives)

Photo : CBC

Tanya Neveu

C’est le Parti libéral du Canada qui obtiendrait le plus fort appui en Abitibi-Témiscamingue si des élections fédérales avaient lieu dans les prochains jours.

Ces données proviennent d’un sondage mené par SOM pour le compte de Radio-Canada Abitibi-Témiscamingue. 501 personnes dans la région ont répondu au questionnaire téléphonique entre le 10 et le 29 mars dernier.

37 % des répondants n’ont toutefois pas encore arrêté leur choix ou n’ont pas voulu répondre.

25 % des répondants ont affirmé qu’ils voteraient pour le parti de Justin Trudeau si des élections avaient lieu prochainement. Cette proportion augmente à 34 % chez les 55 à 64 ans.

Un graphique montre les intentions de vote au fédéral.

Ce sondage téléphonique a été effectué du 10 au 29 mars auprès de 501 répondants. La marge d’erreur est de 5,1%, 19 fois sur 20.

Photo : Radio-Canada / Sondage SOM/Radio-Canada Abitibi-Témiscamingue

Le Bloc québécois, représenté dans la région par les députés Sébastien Lemire et Sylvie Bérubé, obtient 20% des intentions de vote.

Ce n’est pas gagné de façon assurée pour M. Trudeau. Ça va dépendre à quel moment et dans quel contexte il va décider de tenir des élections, soutient le vice-président et associé chez SOM, Éric Lacroix.

Le Parti conservateur remporte 9 % de la faveur des répondants contre 5 % pour le NPD.

Popularité de la CAQ dans la région

Les répondants au sondage effectué par SOM ont aussi été questionnés sur leurs intentions de vote au provincial.

Le sondage concède une écrasante avance à la Coalition avenir Québec, avec l’appui de 46 % des répondants. Pourcentage qui s’élève à 58 pour les 55 ans et plus.

Malgré ce qu’on entend ou ce qu’on peut lire sur les réseaux sociaux, il reste qu’il y a quand même énormément de gens qui sont encore satisfaits du travail de M. Legault, malgré les protestations et les gens qui sont très vocaux, affirme le vice-président chez SOM, Éric Lacroix.

Le Parti québécois trouve sa place au second rang avec 12 % des intentions de vote.

Un graphique montre les intentions de vote au provincial.

Ce sondage téléphonique a été effectué du 10 au 29 mars auprès de 501 répondants. La marge d’erreur est de 5,1%, 19 fois sur 20.

Photo : Radio-Canada / Sondage SOM/Radio-Canada Abitibi-Témiscamingue

Québec solidaire et le Parti libéral du Québec suivent ensuite avec respectivement 6 % et 5 %.

Les jeunes de 18 à 34 ans sont toutefois plus nombreux, à 15 %, à se ranger derrière le parti dirigé par Manon Massé et Gabriel Nadeau-Dubois.

Ce ne serait toutefois pas suffisant pour assurer un deuxième mandat à la députée de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien.

Très probablement que la députée de Québec solidaire perdrait son siège s’il y avait des élections rapidement. S’il y avait des élections dans les prochains jours, prochaines semaines, l’ensemble des députés de la région de l’Abitibi-Témiscamingue seraient de la Coalition avenir Québec, croit Éric Lacroix.

Plus du quart de la population de la région n’a toutefois pas voulu donner ses intentions de vote ou a répondu ne pas savoir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !