•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Affiche de la ville de Campbellton avec une montagne en arrière-plan.

La ville de Campbellton élira un nouveau maire le 10 mai

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

Un nouveau leader mènera la destinée de la ville de Campbellton, dans le nord du Nouveau-Brunswick, au terme de la prochaine élection municipale.

bannière élections municipales nouveau-brunswick 2021

Parce que la mairesse actuelle Stéphanie Anglehart-Paulin a choisi de ne pas solliciter un second mandat, la ville de Campbellton aura assurément un nouveau maire le 10 mai prochain.

Pour lui succéder, trois candidats demandent l’appui de la population : un vétéran de la politique municipale ainsi que deux entrepreneurs, tous les deux nouveaux en politique.

Ian Comeau

Défait par seulement 28 votes par Stéphanie Anglehart-Paulin lors de l’élection de 2016, Ian Comeau tente à nouveau sa chance.

Homme chauve avec coton ouaté.

Ian Comeau, candidat à la mairie de Campbellton

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

Pour obtenir le siège de maire, il mise sur ses 14 années d’expérience à la table de ce même conseil municipal. La ville a besoin d’un capitaine, un leader fort., selon Ian Comeau.

Il estime que son expérience sera particulièrement utile dans un dossier comme celui de la réforme municipale actuellement en cours.

Ça va être très important pour Campbellton, pour la région. Il va y avoir beaucoup de discussions, de réunions parce qu'on sait qu'il y a des possibilité de regroupements, de partage de services, de régionalisation ou même de fusionnement.

Une citation de :Ian Comeau, candidat à la mairie de Campbellton

À l'instar des leaders régionaux qui ont récemment fait une sortie publique, Ian Comeau s’inquiète de l’avenir de l’Hôpital régional de Campbellton. Il souhaite le retour rapide des services interrompus, comme celui de l'obstétrique. Ce que nous avons acquis pour la région, il faut le maintenir.

Joey Goulette

Joey Goulette n’avait jamais songé à faire de la politique jusqu’à tout récemment. Parce qu’il ne se reconnaissait pas dans les candidats en lice, il a décidé de se lancer dans l'arène politique au terme de quelques jours de réflexion.

Homme souriant avec casquette posant devant une rue.

Joey Goulette, candidat à la mairie de Campbellton

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

Ce jeune entrepreneur âgé de 33 ans, souhaite réanimer l’économie chancelante de la principale ville du Restigouche.

Je ne veux pas faire de la politique le restant de ma vie. Je veux juste donner quelques années à la ville pour faire une fondation, une fondation sur laquelle notre ville pourra se bâtir.

Une citation de :Joey Goulette, candidat à la mairie de Campbellton

Joey Goulette souhaite aussi par son geste donner le goût de s'impliquer en politique à une nouvelle génération.

Gilles Roy

Gilles Roy est lui aussi une recrue en politique municipale.

Homme souriant pose devant une camionnette.

Gilles Roy, candidat à la mairie de Campbellton

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

Il s’est lancé dans la course parce qu’à son avis, les choses ne bougent pas, les choses ne fonctionnent pas et on doit les corriger.

À titre d’exemple, il estime que la ville manque de transparence. Il croit qu’il existe trop de freins au sein de l’administration municipale qui nuisent aux efforts de développement proposés par des entrepreneurs comme lui.

L'économie, c'est la base. On ne peut rien avoir si on n'a pas d'économie. Donc, il faut bâtir l'économie en premier, attirer nos jeunes, attirer les entrepreneurs ici

Une citation de :Gilles Roy, candidat à la mairie de Campbellton

Les défis économiques étaient présents dans cette ville bien avant la présente pandémie. L’année complète d’isolement partiel avec ses voisins québécois n’a fait qu’empirer la situation.

Vue générale de Campbellton sans feuilles avec les montagnes de la Gaspésie en arrière-plan.

L'économie de la ville de Campbellton est dépendante des consommateurs de la Gaspésie, située de l'autre côté de la Baie des Chaleurs

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

En plus du choix d’un maire le 10 mai, les citoyens de Campbellton auront à élire six conseillers généraux parmi les 12 candidats en lice.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !