•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : les hôpitaux du Nord de l’Ontario se préparent à accueillir des patients du Sud

Un bâtiment et un stationnement.

Horizon Santé-Nord se prépare à accueillir un patient atteint de COVID-19 à ses soins intensifs.

Photo : Radio-Canada / Yvon Theriault

Radio-Canada

Des hôpitaux du Nord de l’Ontario vont recevoir prochainement des patients atteints de la COVID-19 aux soins intensifs en provenance des hôpitaux du Sud de la province, qui sont beaucoup plus touchés par le virus que ceux du Nord.

Les hôpitaux de Sudbury, Horizon Santé-Nord (HSN) et de North Bay se préparent à recevoir chacun un patient atteint de COVID-19 d’un hôpital du Sud de la province au cours de la semaine.

L'unité de soins intensifs de HSN compte trois personnes atteintes du coronavirus, un nombre qui est demeuré stable au cours des dernières semaines, malgré une hausse importante de nouveaux cas de COVID-19 dans la région du Grand Sudbury.

Le président-directeur général de HSN, Dominic Giroux, indique que la province a également demandé à l'hôpital de dresser une liste d'employés qui pourraient aller prêter main-forte aux établissements dans les zones chaudes.

À ce stade-ci, la préférence dans la plupart des régions est de transférer les patients plutôt que de redéployer le personnel.

Une citation de :Dominic Giroux, PDG de l'hôpital Horizon Santé-Nord, à Sudbury

Il ajoute que des plans sont en place depuis un an dans l’éventualité d’une explosion des admissions aux soins intensifs à l'hôpital de Sudbury en raison de la COVID-19, mais que ce scénario ne s’est pas encore concrétisé.

Nous prévoyons recevoir un patient atteint de la COVID-19 dans les prochaines 24 à 48 heures, indique par écrit une porte-parole de l'hôpital de North Bay, Lindsay Smylie Smith.

L'hôpital, qui n'a pour le moment pas de patients atteints de la COVID-19, estime pouvoir accueillir un maximum de 21 patients en soins intensifs. En cas de forte demande, l'établissement pourrait réduire le nombre d'interventions chirurgicales.

Les soins intensifs du Sud de la province sont fortement chargés en raison de l'importante hausse du nombre de cas de COVID-19.

Aucun transfert n'est prévu à l'hôpital de Thunder Bay, mais l'établissement souligne être déjà préparé à augmenter [sa] capacité en soins intensifs afin de répondre à toute décision de la province de transférer des patients.

Le centre hospitalier est aux prises avec une éclosion de COVID-19 depuis le 30 mars. Le Bureau de santé du district recense 7 hospitalisations sur son territoire.

L'hôpital de Timmins n’a pas de patients atteints de la COVID-19 dans son unité de soins intensifs, mais indique cependant se préparer à l’admission de patients en provenance du Sud.

Un bâtiment hospitalier est entouré de terrains de stationnement.

L'hôpital de Timmins et du district se prépare à recevoir des patients du Sud de l'Ontario.

Photo : Radio-Canada / Jean-Loup Doudard

Du côté de Sault-Sainte-Marie, le docteur Rishi Ghosh affirme que l'hôpital a reçu l'ordre de se préparer à un éventuel transfert de patients du Sud cette semaine.

Il craint que la troisième vague ne se mette à déferler sur Sault-Sainte-Marie.

C'est toujours une préoccupation, car nous ne savons pas comment la COVID-19 va se propager, dit M. Ghosh.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !