•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

50 M$ pour la restauration du réservoir Beaudet, à Victoriaville

Une tour d'observation et des oiseaux sur le bassin d'eau.

La Ville de Victoriaville dit avoir pris en compte la période migratoire des oiseaux pour la réalisation de ses travaux.

Photo : Fournie par la Ville de Victoriaville

Radio-Canada

Les travaux de restauration du réservoir Beaudet débuteront au mois de mai, après plus de 20 ans d'études, de recherches et de préparation. Ce réservoir est la principale source d’eau potable des Victoriavillois.

L’enveloppe réservée à ce projet a dû être revue à la hausse en raison de l’augmentation des coûts des matériaux de construction. À l’été 2019, la Ville évaluait le coût du projet à 40 millions de dollars. Un budget de 50 millions de dollars est maintenant prévu sur 5 ans, de 2021 à 2025.

Infrastructures Canada a déjà promis de verser un financement de 16 millions de dollars pour ce projet et la Ville espère recevoir le même montant de la part du gouvernement provincial. La Ville s’est déjà mise à la recherche d’autres programmes de subventions pour compenser la hausse des coûts de construction, peut-on lire dans le communiqué annonçant le début des travaux.

Représentation 3D avec de gens qui courent et marchent autour du réservoir.

Rendu du projet de restauration du réservoir Beaudet, à Victoriaville

Photo : Fournie par la Ville de Victoriaville

Le conseil municipal est fier de lancer officiellement les travaux, permettant de consolider la principale source d’eau potable de la Ville pour les générations à venir, et, du même coup, de bonifier un lieu de loisirs et de découvertes apprécié par les gens d’ici et d’ailleurs, a indiqué lundi soir le maire de Victoriaville, André Bellavance, par communiqué.

Une carte du nouveau stationnement temporaire ainsi que du sentier.

Le parcours cyclable et piétonnier ainsi que le stationnement seront réaménagés temporairement le temps des travaux.

Photo : Fournie par la Ville de Victoriaville

L’état du réservoir se détériore en raison de l’accumulation de sédiments et, puisque la population augmente à Victoriaville, ces travaux nécessaires deviennent nécessaires.

Une nouvelle digue sera construite ainsi qu’un poste de surpression et une usine de déshydratation des sédiments. Par la suite, à l’été 2022, le dragage du réservoir devrait débuter.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !