•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La FCFA qualifie de « positives » les annonces du budget fédéral

Un homme devant le drapeau canadien et une affiche indiquant la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada.

Pour le président de la FCFA, Jean Johnson, des investissements importants pour la francophonie ont été dévoilés.

Photo : Radio-Canada / Angie Bonenfant

Radio-Canada

La Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) a réagi par communiqué aux annonces du budget de Chrystia Freeland ce lundi et s’est réjouie de « plusieurs annonces positives pour la francophonie ».

Pour le président de la FCFA, Jean Johnson, des investissements importants ont été dévoilés comme le postsecondaire en français et les infrastructures communautaires en milieu minoritaire .

Dans son budget, Ottawa a en effet annoncé une enveloppe de 121,3 millions de dollars sur trois ans pour le postsecondaire en milieu minoritaire ainsi que 81,8 millions de dollars sur deux ans pour la construction et la rénovation des établissements éducatifs et communautaires en milieu minoritaire. Enfin, 180,4 millions sur trois ans pour l’apprentissage du français en tant que langue seconde ont également été annoncés.

La FCFA souligne aussi les 8,7 millions de dollars destinés à Patrimoine canadien et au Conseil du Trésor en vue de la modernisation de la Loi sur les langues officielles, que revendique l'organisme depuis plusieurs années.

Ce financement arrive à la suite du dévoilement du livre blanc sur les langues officielles, le 19 février dernier. Intitulé Français et anglais : vers une égalité réelle des langues officielles au Canada, le document déposé par la ministre du Développement économique et des Langues officielles, Mélanie Joly, explique la vision du gouvernemnetpour l'avenir des langues officielles au pays.

Selon Jean Johnson, c’est le signe que le gouvernement fédéral montre qu’il est sérieux dans sa volonté de promouvoir et de protéger le français partout au pays .

Dans son communiqué, la FCFA se prononce aussi favorablement à l’annonce de la mise sur pied d’un programme national de garderies et dit souhaiter que ce programme inclue les mécanismes nécessaires pour assurer des retombées pour la petite enfance en français partout au pays .

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !