•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un emprunt de 1,1 M$ pour de nouveaux ordinateurs à Saguenay

Un homme de dos assis devant un ordinateur.

La Ville a créé un renflouement de 25 000 $ sur un emprunt de 1,1 million de dollars pour mettre en branle le projet de refonte du parc informatique de la Ville.

Photo : Radio-Canada / Pierre-Paul Couture

Saguenay emprunte un montant de 1,1 million de dollars pour renouveler son parc informatique.

Le montant a pour but d’acquérir et d’installer de nouveaux ordinateurs. Le règlement d’emprunt est en cours d’approbation par les membres du conseil. Le comité exécutif a cependant déjà donné son accord à la création d’un renflouement de 25 000 $ le 17 mars dernier. Cette somme lui permettra, avant même l’adoption officielle du règlement d’emprunt, de mettre en branle des travaux dans le cadre du projet de refonte du parc informatique.

Comme l’a résumé l’attaché de presse de la mairesse Josée Néron, Stéphane Bégin, bien que le mot renflouement laisse présager qu’il s’agit d’une augmentation du montant initial de l’emprunt, les 25 000 $ ne représentent pas un dépassement de coûts, mais bien une avance sur le prêt.

La Loi permet d’aller chercher jusqu’à 5 % du montant de l’enveloppe du projet, même si le règlement n’est pas encore passé au conseil , a expliqué l’attaché.

57 cellulaires vendus

Par ailleurs, le Service des ressources informationnelles vend 57 téléphones cellulaires usagés de marque iPhone au commerce Mobile Expert de Chicoutimi.

La division de l’approvisionnement du Service des finances a procédé aux vérifications requises et a déterminé que la valeur marchande de ces téléphones atteint 4438,04 $, taxes incluses. Ce montant équivaut à une valeur moyenne de 77,86 $ par téléphone. Les appareils sont vendus sans garantie légale et aux risques et périls de l’acquéreur, est-il détaillé dans un document de la Ville.

Dans un registre semblable, Saguenay fait don de matériel usagé, des équipements de cuisine, à la Popote mobile de La Baie. C’est la directrice générale de l’organisme communautaire, Denise Gaudreault, qui avait acheminé une requête afin d’obtenir des articles dont la Ville veut se départir. La division de l’approvisionnement a ciblé certains équipements, dont la valeur est estimée à 1500 $, et les a cédés gratuitement à la Popote mobile.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !