•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une « équipe Québec » à la conquête de la Ligue Frontier

Un joueur des Capitales s'élance au bâton.

L'organisation des Capitales a bon espoir de présenter des matchs de la ligue Frontier au stade Canac, cet été.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

En fusionnant leur formation avec celles des Aigles de Trois-Rivières et des Titans d’Ottawa, les Capitales ont trouvé un « compromis créatif » pour prendre part à la saison de la Ligue Frontier, estime Michel Laplante. Cette « équipe Québec » n’aurait toutefois pu être possible sans l’aide du gouvernement provincial et des autres équipes du circuit.

Le scénario n’est peut-être pas celui que souhaitaient les amateurs de baseball de Québec, mais il relève tout de même d’un petit miracle, a expliqué lundi le président des Capitales. Et c’est peut-être l’avenir des trois équipes canadiennes de la Ligue Frontier qui était en jeu.

Cette saison, on va être dans le rouge. Est-ce que ce sera raisonnable ou catastrophique? On va voir, mais nos propriétaires comprennent l’importance des équipes dans l’écosystème du baseball mineur et ils ont décidé qu’on n’avait pas le choix, a détaillé Michel Laplante.

Pour aller de l’avant, les Capitales se sont vu octroyer près de 500 000 $ par Investissement Québec par le biais du Programme d'action concertée temporaire pour les entreprises. Les 13 équipes américaines de la Ligue Frontier ont également accepté de payer les frais d'hébergement de la formation itinérante.

C’est qu’équipe Québec, de son nom temporaire, passera au moins les deux premiers mois de la saison à l'hôtel, aux États-Unis. L’espoir est que la réouverture de la frontière canado-américaine et l’amélioration de la situation sanitaire permettent de venir disputer 28 matchs à Québec et Trois-Rivières à compter du 23 juillet.

Une décision déchirante pour Scalabrini

Père de famille, Patrick Scalabrini avoue avoir hésité avant d’accepter de prendre la barre de la nouvelle formation. Ça a changé fréquemment dans ma tête et dans mon cœur. Il y a eu quelques nuits d’angoisse à l’idée de quitter plusieurs mois et laisser de jeunes enfants à la maison, a-t-il admis candidement.

Mais il s’ennuyait du baseball et il ne se voyait pas laisser les joueurs qu’il avait déjà mis sous contrat le bec à l’eau. Surtout les joueurs québécois et canadiens qui, pour plusieurs, auraient décidé d’accrocher leurs crampons.

Patrick Scalabrini navigue sur Internet à l’aide de son ordinateur portable dans son bureau du stade Canac. Une casquette des Capitales et un gant de baseball sont déposés sur son bureau.

Le gérant Patrick Scalabrini

Photo : Radio-Canada

Je n’aurais pas pu me regarder dans le miroir si je n’avais pas fait tout en mon possible pour leur offrir une saison de baseball professionnel cet été.

Scalabrini conservera dans son alignement tous les joueurs qui avaient déjà été mis sous contrat par les Capitales. Les joueurs canadiens des Aigles et des Titans se grefferont au groupe. Les autres membres de ces deux formations feront pour leur part l’objet d’un repêchage entre les équipes américaines de la Ligue Frontier.

Pour l'honneur de la province

L’idée d’une équipe principalement formée de joueurs canadiens a quelque chose d'excitant, estime Patrick Scalabrini. Surtout en cette saison unique où les épreuves seront nombreuses.

On va jouer sur la fibre nationaliste et le sentiment de fierté. On veut représenter notre pays, notre province. On va aller aux États-Unis pour battre les équipes américaines, a expliqué le gérant, sourire en coin.

L’ancien joueur des Expos et entraîneur des Marlins de la Floride Pierre Arsenault épaulera Scalabrini comme entraîneur au sud de la frontière. Le Sud-Africain Gift Ngoepe, que les Capitales avaient déjà mis sous contrat, agira pour sa part comme joueur-entraîneur. L’ex-membre des Blue Jays de Toronto sera l’entraîneur des frappeurs de l’équipe.

Le nom et le logo de la nouvelle équipe seront dévoilés d’ici le début du camp d’entraînement, le 13 mai.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !