•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le contrat de collecte des déchets de Matrec prolongé d'un an à Saguenay

Un camion de transport des déchets vide son contenu dans un site d'enfouissement.

Matrec continuera de cueillir les déchets pour la prochaine année à Saguenay.

Photo : Radio-Canada

L’entreprise Matrec profite de l’arrivée tardive des bacs bruns à Saguenay et bénéficie d’un prolongement du contrat qu’elle détient avec la Ville pour la collecte des déchets.

Saguenay a décidé d’exercer son option de renouvellement avec la firme spécialisée pour la prochaine année, aux mêmes conditions et au même prix que l’an dernier.

Elle versera donc 2,9 millions de dollars à Matrec pour la collecte mécanisée des ordures à l’échéance du contrat le 1er décembre 2021. Le prolongement est valide jusqu’au 30 novembre 2022, comme en fait foi une résolution du comité exécutif datée du 1er avril.

L’entente entre Matrec et la Ville pour la collecte, le transport et la valorisation des matières résiduelles des conteneurs transrouliers est aussi prolongée. La compagnie touchera près de 143 000 $. Les conteneurs transrouliers sont de gros conteneurs en métal, un peu à l'image d'un wagon de train.

L’appel d’offres pour les bacs bruns imminent

Saguenay, qui détient le statut de MRC, sera la dernière de la région à implanter les bacs bruns l'an prochain, deux ans après l’ensemble des municipalités du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Une commission municipale spéciale pour préparer le terrain a d’ailleurs été mise en place récemment.

L’appel d’offres pour l’achat des bacs bruns sera lancé très bientôt , confirme le président de la commission Environnement et développement durable de Saguenay, Simon-Olivier Côté.

L’acquisition des conteneurs coûtera autour de 4,7 millions de dollars à la Ville, qui espère toutefois pouvoir bénéficier d’économies en raison de la faible demande du marché lorsqu’elle ira de l’avant. Environ 74 000 bacs, lesquels se vendent habituellement 65 $ l’unité, seront acquis.

L'entreprise régionale Gazon Savard a obtenu le contrat pour le traitement des matières organiques pour en faire du compost de première qualité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !