•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Noyade dans une poursuite policière à Amos : pas d’accusations

La rivière Harricana à Amos.

La rivière Harricana à Amos (archives)

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Luneau

Martin Guindon

Il n’y aura pas d’accusations dans le dossier de la noyade de Dany Leduc, survenue lors d’une poursuite policière l’automne dernier à Amos.

Dans la nuit du 27 septembre, deux policiers ont poursuivi à pied l’individu de 32 ans soupçonné d’avoir causé des méfaits à un édifice commercial de la rue Principale Sud.

Le suspect a pris la fuite dans la rivière Harricana, qu’il a tenté de traverser à la nage vers l’ouest. Les policiers ont tenté de le secourir à deux reprises avec une corde de survie.

Dany Leduc s’est agrippé une première fois, puis a lâché la corde avant de reprendre la fuite à la nage.

La seconde fois, il a attrapé la corde pour la lancer plus loin. Il a finalement sombré et son corps a été repêché plusieurs heures plus tard.

Le rapport d’autopsie appuie l’hypothèse d’un décès par noyade.

Pas d’infraction criminelle

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a analysé toute la preuve amassée dans cette affaire par le Bureau des enquêtes indépendantes du Québec.

Il est arrivé à la conclusion qu’il n’y avait pas eu d’infraction criminelle commise par les policiers de la Sûreté du Québec.

Les proches de la victime ont été rencontrés et informés de la décision par le DPCP.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !