•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 243 nouveaux cas en Saskatchewan et aucun décès

Une personne portant un couvre-visage dans la rue.

La moitié des Saskatchewanais de plus de 40 ans ont déjà reçu leur première dose du vaccin. (archives)

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

La Saskatchewan annonce 243 cas supplémentaires de la COVID-19 et aucun décès supplémentaire dans son bilan publié lundi.

Sur les nouveaux cas enregistrés, 47 ont été détectés à Saskatoon et 82 à Regina.

Selon les autorités sanitaires, 35 310 personnes se sont remises de la maladie et le nombre de cas actifs est maintenant de 2626.

Le gouvernement fait également état de 200 hospitalisations à travers la province, dont 43 personnes aux soins intensifs.

Les autorités indiquent également qu’elles ont effectué 3098 tests de dépistage le 17 avril, ce qui porte à 731 589 le nombre total de tests effectués dans la province.

Vaccination

La province a administré 7043 doses supplémentaires de vaccin contre la COVID-19 pour un total de 352 169 doses.

Le plus grand nombre de doses a été administré dans la ville de Saskatoon avec 2670 et à Regina avec 701. Les centres de vaccination au volant de ces deux villes sont fermés temporairement, mais ceux qui restent ouverts dans le reste de la province accueillent les personnes âgées de 48 à 54  ans.

Lors de la période de questions à l'Assemblée législative, lundi, le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, a indiqué que la province devrait recevoir un peu plus de 30 000 doses du vaccin de Pfizer-BioNTech avant la fin de la semaine. Il a toutefois précisé que cette quantité pourrait être épuisée en moins de trois jours.

Modifier l’admissibilité au vaccin AstraZeneca?

Par ailleurs, le premier ministre a annoncé être en train de réfléchir à baisser l’âge d’admissibilité au vaccin d'AstraZeneca pour les Saskatchewanais de plus de 40 ans.

Actuellement, seules les personnes de plus de 55 ans peuvent recevoir ce vaccin. Cette décision était en accord avec les recommandations du Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI).

Scott Moe a donc confirmé lundi que la province est en train d’analyser la possibilité d’étendre la limite d’âge admissible au vaccin AstraZeneca. Une décision que les provinces de l’Ontario, de l’Alberta et du Manitoba ont déjà prise.

Il a aussi annoncé qu'à présent, la moitié des Saskatchewanais de plus de 40 ans ont déjà reçu leur première dose de vaccin contre la COVID-19. Scott Moe ajoute que si l’admissibilité est étendue, cela permettrait d’immuniser une plus grande partie de la population.

Avec les informations d'Olivier Daoust et de Désiré Kafunda

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !