•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Contribuer à l'épanouissement de la Fransaskoisie

Clement Dion devant l'élévateur de Zenon Park.

Clement Dion encourage les donateurs au Francothon.

Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne Smith

Pour Clement Dion, donner au Francothon, c'est une manière de faire avancer la francophonie en Saskatchewan. Il estime qu'en appuyant financièrement les jeunes boursiers et les activités des communautés, son don contribue à l'épanouissement de la Fransaskoisie.

Membre du conseil d’administration de la Fondation fransaskoise, l'homme de Zenon Park donne à l’organisme depuis déjà plusieurs années.

Clement Dion croit que l'envie de donner lui vient de ses parents. En effet, même si ces derniers n'étaient pas riches, M. Dion se souvient que sa famille était toujours consciente qu’elle ne manquait de rien.

Il se rappelle d'ailleurs avoir vu son père faire un don de 25 $ pour le lancement de la station de radio francophone CFNS, au début des années 1950. Vingt-cinq dollars [à cette époque], c’était probablement quelque chose qui était beaucoup pour lui.

Clement Dion encourage tous les Fransaskois à donner à la Fondation fransaskoise. Pensez-y, la Fransaskoisie, c’est à vous!

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !