•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Panne chez Rogers : la situation se résorbe tranquillement

Une personne tient dans sa main gauche un téléphone intelligent.

Rogers possède un réseau sans fil national qui fait des affaires sous les marques Rogers, Fido et Chatr. (Archives)

Photo : Getty Images / ozgurdonmaz

Radio-Canada

Les services téléphoniques et de données sans fil de Rogers se rétablissent tranquillement, lundi soir, selon la compagnie.

Selon le directeur de la technologie de l'entreprise, la longue panne qui a affecté ses clients lundi a été causée par un problème logiciel.

Il faudra encore plusieurs heures pour que tous les clients et toutes les régions retrouvent un service complet, a tweeté l'entreprise.

Jorge Fernandes a déclaré dans un communiqué que Rogers a identifié la cause des problèmes de service et a mis le doigt sur une récente mise à jour du logiciel d’Ericsson qui a affecté une pièce d'équipement dans la partie centrale de notre réseau sans fil.

Nous n'avons pas encore d'heure exacte [du rétablissement complet], car il nous faudra peut-être plusieurs heures pour que tout soit de nouveau opérationnel normalement, a-t-il ajouté dans le communiqué. Vous avez notre engagement total que nous ne nous reposerons pas jusqu'à ce que tous les services soient rétablis.

Plus tôt, Rogers a déclaré que certains clients sans fil à l'échelle du Canada subissaient des interruptions de service intermittentes pour les services de téléphonie et de données.

Nous savons combien il est important de rester connecté et nous travaillons dur pour rétablir les services pour les clients qui subissent des interruptions de téléphonie et de données sans fil, a déclaré Andrew Garas, porte-parole de Rogers, dans une déclaration à CBC News, ajoutant que ses services Internet filaires résidentiels et commerciaux n'ont pas été touchés.

Nous nous excusons sincèrement et remercions nos clients pour leur patience.

Nombre d'abonnés ont exprimé leur frustration dans les médias sociaux, soulignant qu'ils dépendent de leur téléphone cellulaire non seulement pour des raisons personnelles, mais aussi pour le télétravail dans bien des cas.

Pour le professeur Tyler Chamberlin, de l'École de gestion Telfer, à l'Université d'Ottawa, il s'agit de pannes qui peuvent avoir des conséquences très importantes sur notre économie, alors que les Ontariens, notamment, sont sommés de travailler de la maison à cause de la hausse du nombre de cas de COVID-19.

Des problèmes chez le 911

La police régionale de Peel, en Ontario, a averti les habitants de sa communauté que s'ils appellent le 911, ils ne doivent pas raccrocher, car nos communicateurs sont incapables de rappeler. D'autres services de police, notamment à Winnipeg et dans tout le sud de l'Ontario, ont émis des avertissements similaires.

La conseillère municipale de Toronto, Kristyn Wong-Tam, a indiqué sur Twitter qu’une panne affectait le système de surveillance à distance des alarmes incendie de plusieurs commerces et résidences, mais pas les alarmes incendie elles-mêmes.

Jusqu'à nouvel ordre, si une alarme incendie est activée dans un bâtiment, mettez-vous en sécurité, puis composez le 911 et signalez l'activation de l'alarme incendie. Ne supposez pas que quelqu'un d'autre a appelé ou va appeler, a tweeté Mme Wong-Tam.

Rogers possède un réseau sans fil national qui fait des affaires sous les marques Rogers, Fido et Chatr.

Selon une page réservée aux investisseurs sur le site Web de Rogers, la société de télécommunications fournit des services sans fil postpayés et prépayés à environ 10,9 millions d'abonnés particuliers et professionnels sur le marché canadien du sans fil.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !