•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Diversité culturelle : Mélissa Bédard tend la main à la jeunesse dans un documentaire

Mélissa Bédard.

Mélissa Bédard.

Photo : ATTRACTION IMAGES

Radio-Canada

La chanteuse et comédienne Mélissa Bédard présentera, au cours de la saison télévisuelle 2021-2022 d’ICI TÉLÉ, un documentaire intitulé Vous pouvez rêver, dans lequel elle va à la rencontre de jeunes personnes de diverses origines culturelles de la province.

La quête principale de ce documentaire réside dans la volonté de l’artiste de créer un dialogue avec les communautés noires, latines, italiennes, laotiennes, arabes et autres d’ici pour en apprendre davantage sur leurs histoires, leurs difficultés, mais surtout, mettre en lumière leurs aspirations, peut-on lire dans un communiqué émis lundi dans la matinée.

En entrevue dimanche soir à l’émission Tout le monde en parle, Mélissa Bédard a raconté avoir été charmée par ses discussions avec les jeunes, notamment en matière de diversité culturelle et en ce qui concerne la place des personnes des minorités ethniques dans la société québécoise.

Le documentaire, réalisé par Patricia Beaulieu, met également en lumière l’importance des modèles et des personnalités publiques brisant les plafonds de verre, tous domaines professionnels confondus.

« J’ai retenu que beaucoup [de ces jeunes] avaient des modèles, mais des modèles qui proviennent de l’extérieur. Alors qu’en fait, il y en aurait des superbes modèles, ici au Québec », a-t-elle soutenu sur le plateau de Guy A. Lepage.

Mélissa Bédard a également souligné que cette notion de modèle était aussi un point important au sein des discussions familiales sur l'avenir professionnel des enfants.

J’ai compris que ça venait avec une certaine pression.  Surtout pour les immigrants. Comme s’ils devaient faire quelque chose de grand parce que [leurs parents] ont tout laissé derrière. Ça venait aussi avec un désir de réussir et d’avoir un "grand métier", et un désir de voir plus de diversité.

C’était beau de les entendre dire qu’ils voulaient devenir avocats, de voir que d’autres se battaient pour que les gens arrêtent de se déguiser en terroristes à l’Halloween, a-t-elle ajouté. Tout ça était très inspirant, et je pense que tout le monde est prêt à faire un pas en avant.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !