•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’homme accusé d’avoir battu un barman à Moncton plaide coupable

Abdallah Abu Zeid.

La Couronne a expliqué que l'accusé Abdallah Abu Zeid avait voulu se venger, après qu'on lui ait refusé l'admission à un bar de Moncton.

Photo : Facebook/Abdallah Abu Zeid

Radio-Canada

Abdallah Abu Zeid, l’homme accusé d’avoir battu Jacques Vautour, un barman à Moncton, a plaidé coupable lundi.

L’homme de 21 ans était accusé de voies de fait graves. Il avait plaidé non coupable le 29 décembre et son procès devait commencer lundi.

Aidé d’un interprète, il a finalement plaidé coupable lundi au Palais de justice de Moncton.

Une agression violente

Jacques Vautour, 42 ans, a été retrouvé dans la nuit du 8 novembre 2020 sur le trottoir de la rue Foundry alors qu’il venait de terminer un quart de travail dans un bar du centre-ville de Moncton. Il était méconnaissable selon le collègue qui l’a retrouvé.

Un barman sur une terrasse, un plateau à la main.

Jacques Vautour, 42 ans, a été sauvagement battu dans la nuit du 7 au 8 novembre 2020 à Moncton.

Photo : Gracieuseté de Gary Vautour

Plusieurs os de son visage ont été fracturés et il a subit une commotion cérébrale.

Selon la procureure de la Couronne, les événements ont été enregistrés par une caméra de surveillance.

Me Martine Cormier a indiqué dans sa lecture de l’exposé conjoint des faits que l’attaque était en réponse au refus de Jacques Vautour de laisser entrer Abdallah Abu Zeid dans un bar.

Le devant d'un bar de Moncton appelé le Cosmo Dance Club.

Une altercation a éclaté à l’entrée du Cosmo Dance Club samedi soir, où Jacques Vautour est barman.

Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Hugues

Un homme, qui s’est avéré être Zeid, a été vu sortant d’une Honda Civic bleue près du lieu de l’agression.

La Couronne a indiqué que du sang a été retrouvé sur le siège passager avant de la voiture.

Le juge Paul Duffie a demandé à l’accusé si les faits lus étaient exacts, ce à quoi il a répondu oui avec l’aide de l’interprète.

Zeid, qui reste en détention, sera de retour en cour le 22 juin pour connaître sa peine. Le juge entendra à ce moment une déclaration d’impact de la victime Jacques Vautour.

Avec les informations de Tori Weldon de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !