•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les doses d'AstraZeneca peinent à trouver preneurs à Montréal

Une affiche indique où se trouve le site de vaccination de la COVID-19.

Jusqu'à présent, 36 % des Montréalais âgés de 55 à 59 ans ont reçu au moins une dose d'un des vaccins contre la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Radio-Canada

Plus de 20 000 doses du vaccin d'AstraZeneca ont été rendues disponibles le week-end dernier sur le territoire montréalais, mais seules 4500 d'entre elles ont été administrées entre vendredi et dimanche soir.

Malgré les efforts de la santé publique pour inciter les Montréalais à recevoir le vaccin d'AstraZeneca – avec ou sans rendez-vous –, les résultats du week-end dernier s'avèrent bien en deçà des cibles.

Des rencontres des autorités sanitaires avaient lieu lundi avant-midi pour discuter du manque d'engouement des Montréalais pour ce vaccin.

Pour une troisième fin de semaine de suite, les citoyens de plus de 55 ans pouvaient se rendre dans l'une des cliniques sans rendez-vous de la métropole afin de recevoir ce vaccin, développé par la pharmaceutique AstraZeneca et l'Université d'Oxford.

Vendredi, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, avait fait savoir que plus de 20 000 places étaient toujours vacantes pour le sans rendez-vous. Il avait alors appelé les autorités sanitaires de la métropole à déployer différents moyens, comme le recours à des camions-crieurs, pour encourager les Montréalais à aller se faire vacciner avec de l'AstraZeneca.

Ce vaccin, qui est pour l'instant administré uniquement aux plus de 55 ans au Québec, a été mis en cause dans de rares cas de thromboses, qui ont forcé plusieurs pays à revoir son utilisation.

Les autorités de santé publique, au Québec comme au Canada, jugent toutefois que les bénéfices de ce vaccin sont plus importants que les risques de développer des complications. D'une province à l'autre, l'âge minimal requis pour obtenir une dose de l'AstraZeneca varie.

Proportion des Montréalais vaccinés, selon l'âge

  • 85 ans et plus : 89 %
  • 80-84 ans : 89 %
  • 75-79 ans : 89 %
  • 70-74 ans : 87 %
  • 65-69 ans : 83 %
  • 60-64 ans : 77 %
  • 55-59 ans : 36 %
     

Source : CISSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal

Jusqu'à présent, 36 % des Montréalais âgés de 55 à 59 ans ont reçu au moins une dose d'un des vaccins contre la COVID-19, selon le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal.

À l'échelle du Québec, un peu moins de la moitié des doses d'AstraZeneca reçues attendent toujours de trouver preneur. Sur les 411 200 doses disponibles, 200 277 ont été inoculées à ce jour, a indiqué le cabinet du ministre Dubé.

Pour l'heure, aucune autre livraison de ce vaccin n'a été confirmée au Québec.

Avec les informations de Julie Émond et de Véronique Prince

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !