•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Horacio Arruda a reçu le vaccin de Moderna contre la COVID-19

Le Dr Horacio Arruda, dehors et portant le masque, avec le pouce levé en signe d'appréciation.

Le Dr Horacio Arruda a reçu son vaccin contre la COVID-19 dans une pharmacie de Saint-Eustache.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

C'était au tour du directeur national de santé publique du Québec, le Dr Horacio Arruda, de recevoir lundi matin sa première dose de vaccin contre la COVID-19.

Contrairement au premier ministre François Legault, qui a reçu celui de Pfizer, et au ministre de la Santé Christian Dubé, qui a été vacciné à l'AstraZeneca, le Dr Arruda a reçu le vaccin de Moderna.

Il s'est rendu dans une succursale d'Uniprix de Saint-Eustache qui, à l'instar de quelque 1400 pharmacies, a été autorisée à contribuer à l'effort de vaccination dans la province.

C'est un moment très important pour moi. Ça y est!

Une citation de :Dr Horacio Arruda, directeur national de santé publique

N'oubliez pas de vous faire vacciner, c'est ça qui va nous sauver, a-t-il lancé aux Québécois après avoir reçu son vaccin – et un pansement à l'effigie de superhéros.

Si vous avez des gens autour de vous qui hésitent [à se faire vacciner], veuillez le dire que c'est bon pour eux, que c'est bon pour les autres. Protégez-vous et protégez les autres, a-t-il ajouté, rappelant du même coup l'importance de la distanciation, du port du masque et du lavage de mains.

Le Dr Arruda porte des lunettes et un masque. Il a un diachylon sur l'épaule gauche.

Le Dr Horacio Arruda a reçu le vaccin de Moderna.

Photo : Radio-Canada

À sa sortie de la pharmacie, le Dr Arruda a confirmé que le Québec était sur le point d'abaisser l'âge requis pour recevoir le vaccin d'AstraZeneca. Dans l'attente des recommandations d'un comité d'experts, le directeur national de santé publique n'était pas en mesure de préciser quel serait l'âge minimal.

Une annonce en ce sens devrait avoir lieu dans les prochaines heures, a-t-il indiqué.

L'Ontario, l'Alberta et le Manitoba ont déjà abaissé l'âge minimal requis pour l'AstraZeneca à 40 ans.

Jusqu'à présent, plus de 27 % des Québécois ont reçu au moins une première dose de vaccin contre la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !