•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Envoi de professionnels bilingues en Ontario : le Collège de l’Île sonde ses diplômés

Une infirmière se penche sur un patient de la COVID-19 à l'hôpital.

Un porte-parole du gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard a déclaré que le Bureau de la santé publique fait des réunions depuis dimanche pour décider de ce que l’île pourrait faire pour aider l’Ontario. (ARCHIVES)

Photo : Getty Images / Mario Tama

Afin de venir en aide aux Franco-ontariens, le Collège de l’Île lance l’appel à ses diplômés du programme d’infirmier auxiliaire pour connaître leur intérêt à aller prêter main-forte en Ontario.

Cette province est aux prises avec une forte hausse des cas de COVID-19.

Le Collège de l’île est le seul établissement d’enseignement postsecondaire francophone à l’Île-du-Prince-Édouard.

Le gouvernement fédéral a demandé, la semaine dernière, aux provinces les moins affectées par la pandémie, dont l’Île-du-Prince-Édouard, de soutenir l’Ontario.

Je pense à nos amis Franco-ontariens qui sont dans les communautés en Ontario et qui veulent avoir des services en français en ce moment.

Une citation de :Donald DesRoches, président du Collège de l’île

Donald DesRoches, président du Collège de l’île, explique que son établissement d’enseignement tient à cet engagement communautaire, même tout cela se passe à des milliers de kilomètres de l’île.

Donald DesRoches.

Donald DesRoches, président du Collège de l'Île, dit que son institution veut aider les francophones de l'Ontario, province qui connait une augmentation fulgurante des cas de COVID-19 et des hospitalisations dans les derniers jours.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Je pense que c’est d’autant plus important, parce que nos diplômés sont bilingues et nos étudiants internationaux ont même une troisième langue, ajoute-t-il.

Selon M. DesRoches, le collège communique souvent avec ses diplômés dans le cadre de sondages concernant leur entrée au marché du travail, ce qui facilite le contact avec ces professionnels.

Nous avons une base de données avec des adresses courriel et de numéros de téléphone qu’on pourrait utiliser, précise-t-il.

Le Collège de l'Île, campus de Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard.

Le Collège de l’île est le seul établissement d’enseignement postsecondaire francophone à l’Île-du-Prince-Édouard.

Photo : Radio-Canada / François Pierre Dufault

Donald DesRoches estime qu’une vingtaine de diplômés de son établissement seront contactés dans les prochains jours.

Le programme d’infirmier/ère auxiliaire existe depuis 2011 au Collège de l’Île.

D'autres institutions interpellées

Le gouvernement de Justin Trudeau a demandé aux premiers ministres de l’Île-du-Prince-Édouard, de Terre-Neuve-et-Labrador et de la Nouvelle-Écosse de venir en aide à l'Ontario en offrant du personnel médical et d’autres ressources en santé.

Les autorités de l’île ont déclaré qu’une évaluation de la situation de la province est en cours afin de déterminer les ressources qui pourraient être mises à la disposition de l’Ontario.

Le gouvernement de Dennis King a aussi contacté l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard et le collège Holland pour identifier les diplômés des programmes en santé qui seraient prêts à aider.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !