•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Recherches suspendues pour retrouver l’homme disparu à Saint-François-Xavier-de-Brompton

Une voiture de police devant le Centre communautaire France-Gagnon-Laprade

Un poste de commandement a été érigé samedi au Centre communautaire France-Gagnon-Laprade en tant que quartier général de l'opération.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les recherches sur le terrain visant à retrouver Richard Lemieux ont été suspendues ce lundi. L'homme de 67 ans a disparu le 14 avril, à Saint-François-Xavier-de-Brompton. Selon la Sûreté du Québec, les policiers vont plutôt se concentrer sur l'analyse des informations reçues au cours des derniers jours.

Malgré la battue organisée samedi avec une vingtaine bénévoles et les recherches faites dimanche dans divers cours d'eau du secteur, Richard Lemieux manque toujours à l'appel.

Plusieurs personnes de la petite communauté de Saint-François-Xavier-de-Brompton sont préoccupées par la sécurité de l'homme, qui réside sur la rue Principale, tout près du 2e Rang.

Présente au poste de commandement, dimanche, la sœur de Richard Lemieux s’est dite très inquiète de cette disparition soudaine. Elle s'en fait pour son frère qu'elle décrit comme un homme anxieux, dont la mémoire fait parfois défaut.

Guy Paquette, un voisin du disparu, s'explique mal comment l'homme aurait pu abandonner son chien, auquel il était très attaché. Il a accepté de veiller sur l'animal en espérant que son propriétaire soit retrouvé vivant.

Portrait de Richard Lemieux.

Richard Lemieux mesure 1,73 mètre et pèse environ 140 livres.

Photo : sous l'autorisation de la Sûreté du Québec

Richard Lemieux a été vu pour la dernière fois mercredi dernier, le 14 avril. L'homme de 67 ans aux yeux bruns serait parti de chez lui à pied. Il porterait un pantalon de travail bleu et un chandail foncé.

Toute personne qui apercevrait Richard Lemieux est priée de composer le 911.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !