•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lancement du livre Justin n'avait que 8 ans

Justin Lefebvre

Du haut de ses huit ans, Justin Lefebvre a laissé sa marque, entre autres grâce à la fondation Justin Lefebvre.

Photo : fondationjustinlefebvre.com

Radio-Canada

Marie-Pier Savaria était à Tout le monde en parle dimanche pour annoncer le lancement de son livre Justin n'avait que 8 ans. Un ouvrage dans lequel elle raconte le deuil qu'elle a vécu à la mort de son fils aîné, survenue en 2017.

La tragédie avait beaucoup touché la communauté en Estrie, région où habite la famille de Justin. D'ailleurs la fondation Justin Lefebvre, créée en sa mémoire, aide aujourd'hui plusieurs jeunes estriens dans le besoin à pratiquer leur sport favori.

Lors de cette entrevue télévisée des plus touchantes, Marie-Pier Savaria est revenue sur les événements tragiques du 17 juin 2017.

Un accident quasi improbable

Justin Lefebvre avait été invité chez son meilleur ami pour souligner l'anniversaire de ce dernier. En cette belle journée d'été, la piscine était le centre de l'attraction.

Ç'a été la première activité en arrivant, un jeu qui a mal tourné. Un jeu qu'on a tous fait jeune, de retenir notre souffle sous l'eau. Ça lui a été fatal.

Une citation de :Marie-Pier Savaria, mère de Justin

Entrevue avec Marie-Pier Savaria

Justin n'est pas mort d'une noyade, mais d'un œdème qui s’est formé dans son cerveau à la suite d'une hyperventilation. Une réaction rare, mais possible. Son décès neurologique a été constaté deux heures plus tard, mais Justin est officiellement décédé le lendemain, lorsque ses parents ont pris la dure décision de le laisser partir.

Je me suis fait rassurer qu' il n'a pas eu le temps d'avoir peur, pas eu le temps de souffrir, ça se passe pendant quelques secondes sous l'eau.

Une citation de :Marie-Pier Savaria, mère de Justin

En mode survie

Au cours de l'entrevue, la mère de Justin évoque les sentiments d'injustice et d'incompréhension qu'elle et son conjoint ont traversés. Pendant près de deux ans, la mère de famille, qui a deux autres enfants, était en mode survie.

Elle évoque le moment d'organiser les funérailles, où elle réalise qu'il n'y avait même pas d'urne adaptée aux enfants. C'était inconcevable d'être assis là à choisir des dates de funérailles pour notre enfant de 8 ans...c'est pas supposé., se remémore-t-elle.

Marie-Pier Savaria a consulté en psychothérapie, puisqu' avec deux enfants, pas le choix de rebondir, dit-elle.

J'ai eu besoin d'aide les mois qui ont suivi. Il y a des traumatismes qui ressortent, qui handicapent beaucoup le quotidien.

Une citation de :Marie-Pier Savaria, mère de Justin

Justin vit à travers quatre enfants ayant reçu ses organes

Justin aura en quelques sortes sauvé quatre enfants de son âge en leur faisant don de ses organes. Un geste qui apaise sa mère. Chaque année, l'organisme Transplant Québec lui donne même des nouvelles de ces quatre enfants.

J'arrive à lui dire merci pour la meilleure mère que je suis devenue...Je suis convaincue que toutes les belles choses qui se trament sur ma route c'est fort probablement lui qui n'est pas loin.

Une citation de :Marie-Pier Savaria, mère de Justin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !