•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manifestation contre le couvre-feu (mais avec couvre-visage) à Montréal

Des résidents observent les manifestants de leur balcon.

Les manifestants ont dénoncé les iniquités sociales causées par l'imposition du couvre-feu.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Quelques centaines de personnes ont manifesté dimanche, à Montréal, contre le principe du couvre-feu actuellement en vigueur au Québec.

Munis de pancartes à saveur politique, les manifestants se sont d’abord réunis au parc Jeanne-Mance, en fin d’après-midi. « Non, papa Legault, ce n’est pas toi qui décides! », a martelé l'une des organisatrices de l'événement.

Après un bref parcours dans les rues du Plateau-Mont-Royal, ils sont revenus à leur point de départ environ une heure plus tard.

Les organisateurs recommandaient aux manifestants le port du masque et la distanciation sociale. Par contre, ils s'opposent à l'application du couvre-feu, considéré comme une mesure répressive et inégalitaire.

C’est une mesure non justifiée, non justifiable, liberticide et qui touche beaucoup la population déjà marginalisée.

Une citation de :Yann Robitaille, un manifestant

Le premier ministre ne peut pas décider de tout, tout le temps. Il ne peut pas gouverner par décret pendant plus d’un an sans consulter la population, sans consulter les autres partis, note de son côté Chantal Montmorency, coordonnatrice générale de l’Association québécoise pour la promotion de la santé des personnes itinérantes et utilisatrices de drogues.

Son association songe même à poursuivre le gouvernement pour faire annuler le couvre-feu. Les personnes utilisatrices de drogue n’ont pas accès aux services d’injection supervisée après le couvre-feu, même si elles y auraient droit en théorie, affirme Mme Montmorency, qui évoque les craintes des utilisateurs d’être interceptés.

Mis à part quelques échauffourées, la manifestation s’est globalement déroulée dans le calme. Au terme de la manifestation, le Service de police de la Ville de Montréal n'a déclaré qu'une seule arrestation, en plus de la remise de deux constats d'infraction en lien avec les mesures sanitaires.

Un jeune homme est agrippé par des policiers casqués, pendant que leurs collègues maintiennent les manifestants à distance.

Un jeune homme a été brièvement interpelé lors de la manifestation.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

La semaine dernière, une manifestation de plusieurs centaines de personnes opposées au retour du couvre-feu à 20 heures avait dégénéré dans le Vieux-Montréal.

L'ambiance d'abord festive s'était toutefois envenimée lorsque certains d'entre eux ont allumé un feu de déchets sur la place Jacques-Cartier.

Plusieurs vitrines avaient été brisées, et la police avait effectué sept arrestations et remis 107 constats d’infraction à des manifestants.

D'après les informations de Marie-Josée Paquette-Comeau et Marie-Christine Bouillon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !