•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des citoyens de Hope veulent sauver leur vieille gare de la démolition

Plusieurs personnes avec des affiches devant une gare de train.

Des manifestants se sont rassemblés au mois de mars pour protester contre la démolition de l'ancienne gare de train de Hope.

Photo : Coalition pour la sauvegarde de Hope Station House/Facebook

Radio-Canada

Un groupe de citoyens souhaite sauver l’ancienne gare de train de Hope, en Colombie-Britannique, qui risque de perdre son statut de patrimoine historique municipal et d’être démolie.

La gare du Canadien National a été construite en 1916 et a joué un rôle essentiel dans le développement de la vallée du Fraser.

Ce rôle n’a cependant pas toujours été glorieux puisqu’en 1942, elle était alors le principal point de départ pour transporter les personnes d'origine japonaise vers les camps d’internements mis en place durant la Seconde Guerre mondiale.

Près de 8000 Japonais d'origine ont passé par cette station avant de se retrouver dans l’un des campements de la province, explique Christian Ward, qui milite pour la sauvegarde du bâtiment.

C’est la dernière station de ce genre au Canada. Son histoire est tellement importante et la démolir effacerait une pièce tangible d’histoire reliée à cette époque, soutient-il.

La vieille gare de train a été désignée site municipal historique par le District de Hope en 1982 avant d’être déplacée sur un terrain appartenant au ministère des Transports et des Infrastructures et louée par le district à compter de 1985.

Selon le ministère, celui-ci comptait transférer le terrain au district de Hope, mais l’entente n'a pas été conclue.

Après de multiples consultations avec les parties en cause, il a été déterminé que ce n’était pas possible. Le district et le ministère ont donc négocié un accord qui comprend une compensation pour les dommages et les coûts encourus par le district et inclut le besoin de retirer le bâtiment du terrain, indique une déclaration du ministère.

Le bail prendra fin à la fin du mois de mai et l’ancienne gare devra être retirée d’ici là.

Pour procéder à sa démolition, le District de Hope doit toutefois retirer le statut de patrimoine historique accordé en 1982, ce que la militante du patrimoine, Laura Saimoto, juge très inquiétant.

Cela créerait un dangereux précédent pour tous les bâtiments classés site historique dans une municipalité. Je pense que nous devons nous pencher sur la signification du patrimoine pour nous et sur le processus pour le célébrer et le protéger, dit-elle.

Un train devant la gare de Hope.

La gare de train de Hope a été construite en 1916 et est classée patrimoine historique municipal depuis 1982.

Photo : Coalition pour la sauvegarde de Hope Station House/Facebook

Christian Ward, qui fait partie de la coalition pour la préservation de la station de Hope, aussi appelée Hope Station House, a amassé plus de 2000 signatures pour sauver le site historique, en plus de manifester devant l’hôtel de ville.

La coalition a également déposé une plainte à l’ombudsman de la Colombie-Britannique et demande un arrêt des travaux de démolition auprès du ministère des Forêts et du Développement rural.

Le ministère des Transports et le maire du District de Hope, Peter Robb, assurent être au courant des efforts déployés pour sauver l'ancienne station de train.

Le maire indique toutefois, dans un communiqué, que le déplacement de la structure serait trop coûteux et qu’aucun terrain n'est disponible pour accueillir la station, mais autant le maire que le ministère assurent travailler de concert pour trouver une solution satisfaisante pour les deux parties.

Avec les informations de Roshini Nair et de l'émission On the Coast

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !